La BEI cofinance avec le Luxembourg la construction et la rénovation d’infrastructures dans le domaine de l’éducation

La Banque européenne d’investissement (BEI) et l'État luxembourgeois ont signé un accord de prêt d'un montant de 300 millions d'euros pour financer des infrastructures éducatives au Grand-Duché

Article – Publié le

Dans le cadre du programme de rénovation et de construction d’infrastructures dans le domaine de l’éducation, le gouvernement a mis en route des projets pour un montant global d’environ 679 millions d’euros. En pleine adéquation avec les objectifs de l’Union européenne, la BEI a décidé d’accompagner le Luxembourg dans la réalisation de ces projets.

Lors d’une cérémonie de signature, le vice-président de la BEI, Pim van Ballekom d’une part et d’autre part, le ministre des Finances, Pierre Gramegna et le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, ont signé le contrat de financement à hauteur de 300 millions d’euros.

Pim van Ballekom, vice-président de la BEI, a déclaré lors de la signature:"C’est un projet de longue haleine et nous sommes fiers qu’il aboutisse. Il scelle une collaboration renouvellée, la première en direct avec la Trésorerie de l’État." Il a aussi commenté:"Le secteur de l’éducation est indispensable à l’essor de l’économie de la connaissance, qui est une priorité d’action de la BEI en tant que banque de l’Union européenne. Des structures d’enseignement de qualité et des infrastructures modernes et durables sont essentielles pour relever le défi de la formation et in fine de l’emploi des jeunes.".

Cette coopération de cofinancement est la première du genre. Elle conforte les excellentes relations qui existent entre les autorités luxembourgeoises et la BEI qui a son siège à Luxembourg.

Elle illustre également les efforts entrepris par le gouvernement dans la diversification des sources de financement de l’État. Cette initiative a permis de bénéficier de l’expertise technique unique de la BEI et aux équipes de collaborer pleinement

La coopération financière entre la BEI et le Luxembourg couvrira le financement des frais de construction, d’équipement et de rénovation de 6 nouveaux établissements scolaires, de 10 établissements scolaires existants et de la nouvelle Bibliothèque nationale du Luxembourg qui sera installée à Bricherhaff sur le plateau de Kirchberg. Les travaux de construction pour les différents projets devraient être terminés en 2020.

Parmi les projets retenus figurent le nouveau Lycée technique agricole à Gilsdorf, le nouveau Lycée à Clervaux ainsi que l’Athénée de Luxembourg. Les frais de construction et de rénovation de ces trois bâtiments représentent à eux-seuls 50% du montant total prévu par le contrat.

Outre l’objectif d’accroître la capacité de scolarisation, la réalisation de ce programme permettra d’atteindre des standards énergétiques très élevés. Il en résultera non seulement une réduction des factures d’énergie mais également une diminution des émissions de carbone; ce qui est devenu une exigence dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et un impératif pour respecter les objectifs nationaux et européens de la directive relative à l’efficacité énergétique.