Technik verstoen, Technik erliewen: le premier "Wëssens-Atelier Lëtzebuerg"

Article – Publié le

Vivre et comprendre la technique: voilà le leitmotiv du tout premier Wëssens-Atelier Lëtzebuerg, organisé depuis octobre 2015 au Lycée technique d’Esch-sur-Alzette (LTE).

Vivre et comprendre la technique: voilà le leitmotiv du tout premier "Wëssens-Atelier Lëtzebuerg", organisé depuis octobre 2015 au Lycée technique d’Esch-sur-Alzette (LTE).

Conçu par l’Association d’ingénieurs, d’architectes, de scientifiques et d’industrielles (Da Vinci a.s.b.l.) et soutenu par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, l’atelier propose aux enfants de 8 à 12 ans des expérimentations créatives et ludiques et les invite à faire leurs premiers pas dans les domaines techniques aussi variés que l’électrique, électronique, la mécanique, la pneumatique, l’hydraulique et la robotique.

Lors d’une conférence de presse le 10 décembre 2015, le ministre Claude Meisch, le vice-président de Da Vinci a.s.b.l., Romain Becker, et l’ancien directeur du LTE, Gilbert Engel, ont présenté les objectifs et le fonctionnement du "Wëssens-Atelier".

Avec cette initiative,  Da Vinci a.s.b.l. entend répondre à plusieurs défis: En dépit de l’omniprésence des TIC dans leur vie quotidienne, nombre d’enfants ne s’intéressent pas ou peu au fonctionnement des technologies et des sciences. Rares sont ceux qui ont l’occasion de bricoler, de créer et d’expérimenter dans un véritable atelier. Dans tous les ordres d’enseignement de l’école luxembourgeoise, seul un tiers des élèves fréquentent une filière à orientation scientifique, technologique et mathématique. Le nombre d’étudiants qui s’orientent vers des études universitaires scientifiques ne permet guère de remédier à la pénurie  de personnes hautement qualifiées dans ce secteur.

Le "Wëssens-Atelier" est gratuit, offert principalement les après-midis et peut être fréquenté individuellement ou en groupe. Les activités sont encadrées par des professeurs ingénieurs et des maîtres d’enseignement technique, ainsi que par des ingénieurs et techniciens de l’industrie luxembourgeoise.

Le ministre Claude Meisch a félicité Da Vinci a.s.b.l. de son initiative de motiver les jeunes enfants aux technologies et aux sciences à un âge où ils sont très réceptifs et ouverts à ces domaines. La collaboration entre les professionnels du monde éducatif et de l’industrie est un autre point fort de ce projet, tout comme le fait d’associer les parents aux activités pour les impliquer davantage dans le projet éducatif de leur enfant.

D’autres "Wëssens-Atelier" sont prévus dans des écoles fondamentales (Differdange, Niederanven) et des lycées: Lycée des Arts et Métiers (à partir de l’automne 2016), Lycée technique Mathias Adam, Lycée technique de Bonnevoie, Lënster Lycée Junglinster,  Lycée technique d’Ettelbrück, Lycée privé Emile Metz.

Le Wëssens-Atelier s’appuie sur un réseau de partenaires stratégiques, dont Wissenwerkstatt Saarbrücken e.V., des entreprises de l’industrie luxembourgeoise et des bureaux d’études.