Autres missions

Conférence annuelle EPAC / EACN

Article – Publié le

Du 18 au 20 novembre 2015, l’Inspecteur général de la police, Monique Stirn, a participé à la 15e conférence professionnelle annuelle de l’EPAC (European Partners Against Corruption) et de l’EACN (European Contact-point Network Against Corruption), qui a eu lieu à Paris.  L'événement a été organisé par l'Inspection Générale de la Police Nationale, l’IGPN,  à l'occasion de son 130e anniversaire. 

La conférence s’est déroulée dans un contexte très émotionnel au regard des évènements dramatiques survenus à Paris quelques jours auparavant.  La conférence a débuté par une minute de silence en souvenir des victimes des attentats de janvier et de novembre 2015.

Marie-France Moneger-Guyomarc'h, directrice de l’IGPN, a fait part de toute sa reconnaissance pour la solidarité exprimée par les 84 délégués européens de participer néanmoins à la conférence. 

Lors de la conférence ont eu lieu deux séances plénières:

  • la première a porté sur le sujet d’une supervision éthique, efficace, impartiale et transparente, à assurer par les organes de contrôle en matière de corruption,
  • la seconde sur le lien entre la prévention et la répression dans la lutte contre la corruption.

Deux groupes de travail ont été mis en place :

  • les autorités anti-corruption ont examiné de près les règles et les pratiques en matière de cadeaux et de gratifications à l’égard de fonctionnaires,
  • les organes de contrôle de police se sont penchés sur l’efficacité du processus de traitement des plaintes émanant du public. 

Le 20 novembre 2015, les chefs et les principaux représentants de 53 organes de contrôle européens de lutte contre la corruption et organes de contrôle de Police ont adopté la déclaration de Paris et ont appelé les décideurs européens à renforcer la lutte contre la corruption.

Ladite déclaration a été adoptée par l'Assemblée générale de l'EPAC/EACN et signée par son président, Giovanni Kessler, et par la directrice de l'IGPN, Marie-France Moneger-Guyomarc'h. L’adoption de ce texte à la fin de la conférence rend tangible la détermination commune des participants à défendre leurs valeurs et leurs principes.  

L’affiliation de l’IGP à l’EPAC et la participation à ses conférences permettent à l’IGP de partager des expériences, d’identifier des opportunités et de coopérer au-delà des frontières nationales dans l'élaboration de stratégies communes et des standards professionnels d’excellence dans le domaine de la corruption et du contrôle du fonctionnement de la police.