Lydia Mutsch à la cérémonie de remise du prix "Korczak 2015" par la Fondation Kannerschlass

"Redonner un avenir digne aux victimes de la traite des êtres humains"

Communiqué – Publié le

Le prix Korczak a été remis à deux de ses précieux partenaires avec lesquels le ministère de l’Égalité des chances est conventionné, l’asbl Femmes en détresse (FED) et la Fondation maison de la porte ouverte (FMPO), toutes deux engagées au côté du ministère de l’Égalité des chances de par leurs activités dans la lutte contre la traite des êtres humains. La traite constitue une atteinte grave aux droits fondamentaux des êtres humains et une violation du droit à l’égalité entre les femmes et les hommes.

L’asbl Femmes en détresse et la Fondation maison de la porte ouverte sont en effet à l’origine de la création respective de deux services d’assistance aux victimes de la traite des êtres humains, agrées depuis 2014 par le ministère de l’Égalité des chances, le Service d'assistance aux victimes de la traite des êtres humains (SAVTEH) et le Centre Ozanam - traite des êtres humains (COTEH), qui sont les premiers intervenants sur le terrain à apporter prioritairement et exclusivement une prise en charge ambulatoire aux victimes de la traite des êtres humains, femmes, hommes et enfants. Ils ont vu le jour au regard de la loi modifiée du 8 mai 2009 sur l’assistance, la protection et la sécurité des victimes de la traite des êtres humains, domaine qui relève des attributions du ministère de l’Égalité des chances.

En collaboration étroite avec leurs services respectifs, FED et la FMPO sont de par leurs missions les pionniers d’un encadrement et d’un soutien adapté et effectif des victimes de la traite des êtres humains identifiées sur le territoire luxembourgeois. Ils contribuent non seulement à leur rétablissement physique et psychologique, mais aussi à leur opportunité d’entamer une nouvelle orientation de vie dans des conditions dignes et respectueuses de leur intégrité physique, psychique, et de leurs droits fondamentaux.

La ministre de l’Égalité des chances, Lydia Mutsch est particulièrement préoccupée par le phénomène galopant de la traite qui tisse sa toile de par le monde, y compris au Grand-Duché de Luxembourg et engendre des milliers de victimes, femmes, hommes et enfants. Il lui tient à cœur de poursuivre sa contribution à leur soutien et à leur encadrement en vue de leur redonner un avenir digne.

Dans ce contexte, Lydia Mutsch a remercié la Fondation Kannerschlass pour le choix judicieux et approprié qui non seulement donne une visibilité aux victimes de la traite, mais thématise et actualise le phénomène de la traite. Ce choix a également confirmé l’importance et l’intérêt crucial du travail réalisé par les deux services auprès des victimes de la traite des êtres humains.

Le prix Korczak représente à ses yeux un symbole clé d’encouragement et de soutien pour l’ensemble des personnes qui s’engagent pour la cause des plus vulnérables.

Communiqué par le ministère de l'Égalité des chances