Une norme nationale pour une méthode de calcul uniforme de la surface habitable d’un logement

Communiqué – Publié le

Afin d’harmoniser les règles servant de base de calcul de la surface habitable au Luxembourg, l’Institut luxembourgeois de la normalisation, de l’accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services (ILNAS) a établi une norme relative à la surface des logements, qu’ils soient individuels ou situés en immeuble collectif, neufs ou anciens.

La norme répond à l’absence de consensus entre les prometteurs, les acquéreurs, les notaires ainsi que d’autres acteurs du secteur quant aux critères définissant la «surface habitable». Limitée aux habitations résidentielles, la norme offre désormais un langage commun entre consommateurs et professionnels, et facilite par sa méthode de calcul compréhensible une comparaison objective entre plusieurs immeubles.

S’agissant de la première norme nationale du domaine de la construction élaborée au Luxembourg, elle définit la façon de mesurer et de refléter la surface habitable d’un logement, et plus particulièrement celle d’un appartement situé sous les combles ou d’un appartement avec balcon.

En tant qu’administration sous la tutelle du ministre de l’Économie, l’ILNAS est notamment en charge du recensement des besoins en nouvelles normes nationales et a coordonné avec les acteurs socio-économiques intéressés les travaux d'élaboration de la norme relative à la surface habitable des logements.

À noter qu’il s’agit d’une étape importante pour la normalisation au Luxembourg. C’est la première fois qu’une norme luxembourgeoise a été élaborée au niveau national par l’ILNAS, en concertation avec des experts du domaine concerné. Il ne s’agit donc pas d’une simple transposition d’une norme européenne au niveau national.

La référence de cette norme luxembourgeoise a été publiée au Mémorial pour recevoir le statut de norme nationale.

Dénommée "ILNAS 101", la norme sur la surface habitable est disponible gratuitement sur le portail-qualité et l’ILNAS e-shop .

Communiqué par l’Institut luxembourgeois de la normalisation, de l’accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services (ILNAS)