"Vers un monde plus solidaire, plus équitable", Lydia Mutsch devant l’Assemblée plénière de la 60e session de la CSW des Nations unies à New York

Communiqué – Publié le

Dans son intervention devant l’Assemblée plénière de la 60e session de la Commission de la condition de la femme (CSW) des Nations unies à New York, la ministre de l’Égalité des chances, Lydia Mutsch, a souligné l’important rôle des femmes dans la réalisation des 17 Objectifs du développement durable (ODD), dans tous les domaines et à tous les niveaux.

Les politiques doivent agir à deux niveaux pour permettre aux femmes de s’investir pleinement: éliminer les discriminations continuant à exister malgré tous les efforts du passé et promouvoir activement une égalité de fait en œuvrant pour un meilleur équilibre entre hommes et femmes dans le partage des responsabilités familiales, professionnelles, politiques et sociétaires.

"Un engagement politique fort au plus haut niveau pour l’égalité entre hommes et femmes"

Au cours d’une table-ronde ministérielle sur le thème du renforcement du cadre légal, normatif et politique pour l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes, Lydia Mutsch a présenté les efforts politiques du Luxembourg en la matière, comme le Plan d’égalité des femmes et des hommes 2014-2019 et la stratégie du gouvernement pour un meilleur équilibre entre hommes et femmes dans la prise de décision et a cité comme bonnes pratiques les partenariats formels mis en place avec l’ensemble des acteurs concernés notamment en matière de coopération interministérielle, de prostitution, de lutte contre la violence domestique et de travail féminin.

Combattre les violences à l’égard des femmes

La ministre luxembourgeoise a ensuite participé à une réunion de coordination des ministres en charge de l’égalité entre hommes et femmes de l’Union européenne pour discuter des moyens de lutte contre les violences sexuelles et le harcèlement sexuel.

Lydia Mutsch notamment a insisté sur l’importance d’une éducation sexuelle et affective basée sur le respect mutuel et sur la lutte contre les stéréotypes liés au genre. Les ministres ont également eu un échange de vues sur la prise en compte de la dimension du genre dans la crise migratoire et l’accueil des réfugiés.

Échange helvético-luxembourgeois sur l’égalité des hommes et des femmes

En marge de CSW, la ministre luxembourgeoise a rencontré Sylvie Durrer, directrice générale du bureau fédéral suisse de l’Égalité entre hommes et femmes.

La ministre luxembourgeoise s’est montrée particulièrement intéressée par la représentation des femmes dans la prise de décision politique en Suisse.

D’autres sujets de discussion ont été les efforts des deux pays pour atteindre l’égalité de salaire entre hommes et femmes et pour améliorer l’équilibre entre hommes et femmes dans la prise de décision économique, notamment au niveau des conseils d’administration.

Finalement, Lydia Mutsch a présenté la conférence internationale sur les hommes et les politiques d’égalité qui se tiendra les 16 et 17 octobre 2016 à Esch/Alzette, sujet pour lequel la Suisse est un interlocuteur privilégié vu ses expériences de longue date la matière.

Les deux interlocutrices ont retenu vouloir continuer et intensifier leur collaboration bilatérale dans l’intérêt de l’égalité entre hommes et femmes.

Communiqué par le ministère de l'Égalité des chances