Félix Braz participe à la réunion ministérielle de l’OCDE sur la lutte contre la corruption à Paris

Communiqué – Publié le

Le ministre de la Justice, Félix Braz, a participé le 16 mars 2016 auprès de l’OCDE à Paris à une réunion ministérielle sur la lutte contre la corruption. Cette réunion a regroupé les ministres de la justice des États signataires de la convention de l’OCDE sur la lutte contre la corruption qui établit des normes juridiquement contraignantes tendant à ériger en infraction pénale la corruption d’agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales. Elle prévoit également un certain nombre de mesures permettant une mise en œuvre efficace de ces dispositions dont notamment un processus d’évaluation des pays signataires.

La convention, signée en décembre 1997 et ratifiée par le Luxembourg en 2001, compte aujourd’hui 41 États signataires dont les 34 pays membres de l’OCDE ainsi que 7 pays non-membres de l’OCDE.

Lors de la réunion les ministres ont adopté une déclaration dans laquelle ils expriment leur reconnaissance au groupe de travail de l’OCDE sur la corruption dans le cadre de transactions commerciales internationales pour son rôle moteur et décisif dans le suivi et la promotion de la pleine mise en œuvre de la convention anticorruption. La déclaration souligne que les États restent très attachés au processus d’évaluation conduit par le groupe de travail et sont heureux de lancer formellement la quatrième phase d’évaluation des pays signataires de la convention.

C’est dans ce contexte que Félix Braz a exprimé le soutien du Luxembourg aux travaux du groupe de travail contre la corruption de l’OCDE. Il a salué le lancement d’une nouvelle phase d’évaluation des pays signataires de la convention en soulignant que les sujets-clés de cette évaluation comme la protection des donneurs d’alertes, la lutte contre le blanchiment d’argent et la coopération internationale sont en haut de l’agenda politique au Luxembourg.

Communiqué par le ministère de la Justice