Étienne Schneider approuve le nouveau plan d’action européen sur l’acier

Communiqué – Publié le

En date du 16 mars 2016, la Commission européenne a adopté un plan d’action qui vise à relancer la compétitivité du secteur européen de l’acier. Il s’agit de réagir à la profonde crise qui affecte la sidérurgie européenne et a entraîné récemment plusieurs fermetures d’usines ainsi que de nombreuses pertes d’emplois. 

Le plan d’action est le résultat des efforts de la Présidence luxembourgeoise du second semestre 2015. En effet, le 9 novembre 2015, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider avait convoqué une réunion extraordinaire des ministres européens de l’Économie pour faire le point sur les graves difficultés que rencontre l’industrie sidérurgique - notamment l’importante surcapacité de production au niveau mondial - et pour prendre les décisions nécessaires.

Dans la droite ligne de ce qu’avaient demandé les ministres de l’Économie, le plan d’action annonce de nouvelles mesures à court terme devant permettre à l’UE de mieux se défendre face aux pratiques commerciales déloyales. Des actions à plus long terme sont également prévues, comme l’investissement dans les technologies de pointe et les compétences en termes de main d’œuvre.

Le Vice-Premier ministre a déclaré:"Nos démarches entamées sous la Présidence luxembourgeoise auprès de la Commission européenne pour soutenir le secteur de l’acier portent leurs fruits. Moyennant le nouvel plan d’action, la Commission témoigne de sa volonté pour préserver un tissu industriel compétitif et diversifié en Europe."

Étienne Schneider estime qu’il est primordial de rendre les procédures anti-dumping plus efficaces et d’engager des actions avec des partenaires comme la Chine, l’Inde ou la Russie pour s’attaquer aux origines de la surproduction mondiale qui pèse sur les prix du marché de l’acier."La sidérurgie occupe une place stratégique dans la plupart des chaînes de valeur industrielles, telles que l’automobile ou la construction. Partant, nous devons rapidement mettre en œuvre le plan d’action" a conclu Étienne Schneider.

Information background:

Situation du secteur sidérurgique européen

Le chiffre d'affaires de la sidérurgie européenne avoisine les 180 milliards d'euros. Elle fournit près de 360.000 emplois directs et produit quelque 170 millions de tonnes d'acier par an dans plus de 500 sites de production sidérurgique situés dans 23 États membres de l'UE.

Aujourd'hui, l'UE ne représente plus que 10 % de la production mondiale, contre 22 % en 2001 et 15,7 % en 2007. En comparaison, la part de la Chine dans la production mondiale d'acier est passée de 15 % en 1999 à près de 50 % aujourd'hui.

Communiqué par le ministère de l'Économie