Démence et soins palliatifs: un grand défi

Article – Publié le

L’une des premières priorités en soins palliatifs est de connaître les désirs du patient afin d’améliorer sa qualité de vie et de rendre ainsi sa fin de vie aussi agréable que possible. Les personnes atteintes d’une démence éprouvent des difficultés à s’exprimer et à communiquer leurs besoins. Cette problématique a été discutée lors du "Forum Demenz" organisé par l’Association Luxembourgeoise de Gérontologie/Gériatrie ALGG le 16 mars à Walferdange.

Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration, a insisté sur l’importance de la communication entre les différentes parties, notamment les patients, leurs familles et le personnel, afin de pouvoir adapter les soins palliatifs aux désirs du patient. Même si la question de la fin de vie est très intime, il faut en discuter pour garanir le droit de mourir dans la dignité.