Attentats de Bruxelles: mesures prises par le gouvernement luxembourgeois

Communiqué – Publié le

Suite aux attentats terroristes à Bruxelles, une réunion de concertation sous la présidence du Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel et en présence des ministres concernés, a eu lieu l’après-midi du 22 mars 2016.

Les membres du gouvernement ont pris connaissance des propositions du Groupe de coordination en matière de lutte contre le terrorisme (GCT) qui s’est réuni en amont afin d’évaluer la menace terroriste sur le territoire national.

Au vu des éléments actuellement disponibles, le GCT estime que ceux-ci n’indiquent pas de liens tangibles entre les attentats  à Bruxelles et le Grand-Duché de Luxembourg et ne font pas état d’informations et réactions/actions suspectes sur le territoire national. Ainsi, le niveau de la menace "2" est maintenu tel que décidé à la suite des attentats terroristes à Paris en 2015.

Conformément au plan VIGILNAT, le niveau "2" est déclenché lorsqu’il apparaît que la menace terroriste est réelle mais abstraite. Il consiste à accentuer la vigilance face à une menace imprécise et entraîne la mise en oeuvre de mesures de vigilance, de prévention et de protection d’intensité variable et temporaire.

Selon le plan VIGILNAT, le passage au niveau d’alerte "3" présuppose qu’une menace terroriste soit concrète et vraisemblable. Selon les informations actuelles, aucun élément ne laisse présager que tel soit le cas au Luxembourg.

Vu le caractère exceptionnellement grave des attentats perpétrés à Bruxelles, le gouvernement a décidé la mise en place et/ou le maintien des mesures suivantes:

  • maintien de l’évaluation de la menace terroriste par le GCT de façon permanente;
  • renforcement des mesures de sécurité auprès de certains points sensibles dont notamment les gares et l’aéroport de Luxembourg;
  • contrôles aux frontières avec la Belgique;
  • mobilisation des acteurs concernés par le niveau d’alerte "3" (Service de renseignement de l’État, Police grand-ducale, Haut-commissariat de la protection nationale, Procureur d’État à Luxembourg, Armée, Administration des services de secours, Administration des douanes et accises, Service information et presse du gouvernement, points sensibles) à se préparer à un passage éventuel au niveau d’alerte "3" en fonction de l’évolution de la menace terroriste dans les jours et semaines à venir.

Communiqué par le Service information et presse du gouvernement