Visite de travail de Jean Asselborn au Brésil

Communiqué – Publié le

Sur invitation du ministre des Affaires étrangères du Brésil, Mauro Vieira, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, s’est rendu à Rio de Janeiro et Brasilia pour une visite de travail les 21 et 22 mars 2016.

Le 21 mars 2016, le ministre Asselborn a rencontré les consuls honoraires du Luxembourg à Rio de Janeiro et São Paulo pour faire le point sur les développements dans leurs circonscriptions respectives et avoir un échange de vues sur les intérêts luxembourgeois dans le pays.

Les discussions ont également permis de faire le point sur les préparatifs liés aux Jeux olympiques et paralympiques qui se tiendront respectivement du 5 au 21 août et du 7 au 18 septembre 2016 à Rio de Janeiro. En l’absence d’une ambassade luxembourgeoise résidente, le consul honoraire du Luxembourg à Rio de Janeiro, Marie-Catherine Meyers, soutenue par un chargé de mission recruté en vue des Jeux olympiques, Terry Niesen, se tiendront à la disposition de tout Luxembourgeois en demande d’assistance. Un numéro d’appel sera rendu public en temps utile. Afin de favoriser un esprit de convivialité entre les Luxembourgeois se rendant sur place pour l’occasion, un lieu de rencontre sera mis à disposition des visiteurs.

Le 22 mars 2016, le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a été reçu par son homologue brésilien, Mauro Vieira, pour une entrevue bilatérale au palais d’Itamaraty à Brasilia. L’entretien a permis de faire le tour d’horizon des relations bilatérales que les deux pays entretiennent depuis longue date, qu’ils qualifient d’excellentes et qu’ils sont convenus de renforcer encore davantage.

L’échange de vues a notamment permis d’explorer les moyens susceptibles de développer en avant les relations économiques entre le Grand-Duché et le Brésil. En effet, bien que le Brésil, avec une population de près de 200 millions de personnes, constitue déjà le premier partenaire commercial du Luxembourg en Amérique latine, ce pays continue d’offrir d’énormes potentialités d’investissement pour les entreprises luxembourgeoises.

Les deux parties se sont mises d’accord sur la nécessite de signer rapidement l’accord de non double imposition intégrant les nouveaux standards de l’OCDE avant d’aborder des questions relatives aux liaisons aériennes entre le Brésil et le Luxembourg qui constituent un vecteur important des relations entre les deux pays. Ils ont formulé l’espoir de pouvoir conclure rapidement l’accord aérien UE-Brésil tout en abordant les moyens devant permettre à l’opérateur de fret aérien Cargolux Airlines International d’optimiser les vols entre le Luxembourg et le Brésil.

Les deux chefs de la diplomatie ont de plus passé en revue la situation régionale en Amérique latine ainsi que les relations entre l’UE et les pays du Mercosur. Ils se sont enfin penchés sur les derniers développements politiques au sein de l’Union européenne, en abordant notamment la crise migratoire, avant de traiter de l’actualité internationale, dont la situation en Syrie et en Libye.

Suite aux attentats terroristes ayant frappé la Belgique le 22 mars 2016, le ministre Asselborn et son homologue brésilien ont assuré la Belgique de leur solidarité et de leur sentiments de compassion pour les familles des victimes de ces actes odieux. "En visant la Belgique, c’est le cœur de l’Europe et de nos valeurs communes qui ont été prises pour cible." a déploré le ministre Asselborn. "Le conflit syrien en particulier, qui se déroule dans le voisinage direct de l’UE fait le lit des extrémistes. Cette guerre nous concerne tous. Il faut la stopper. La lutte contre Daesh est un élément crucial dans la lutte contre le terrorisme en Europe" a-t-il déclaré, avant de conclure que "la guerre au Moyen-Orient va de pair avec terreur en Europe".

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes