Francine Closener a présenté un "Pakt PRO Commerce" pour soutenir et développer le commerce de détail

Communiqué – Publié le

Lors d’une conférence de presse en date du 15 avril 2016, la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, a présenté un "Pakt PRO Commerce" pour le soutien et le développement du commerce de détail représentant 3.153 entreprises et qui emploie 23.000 salariés.

Entre 2000 et 2014, le chiffre d’affaires en volume dans le commerce de détail a progressé de près de 20%. Cette évolution n'a pas suivi la dynamique de la croissance de la population (+29,8%) pendant la même période. Pour la seule année 2014, les recettes en matière de TVA auraient été environ 30 millions d'euros plus élevées si l’évolution du chiffre d’affaires avait suivi celle de la population.

Élaboré en commun par le ministère de l’Économie, la Chambre de commerce et par la Confédération luxembourgeoise du commerce (CLC), le pacte comporte 5 champs d’action:

  • l’analyse: afin de mieux orienter et piloter les différentes actions, il sera constitué une base de données quantitatives et qualitatives complète, régulièrement mise à jour, tant sur les comportements d’achat des consommateurs que sur l’équipement commercial;
  • la digitalisation: s’inscrivant dans la stratégie «Digital Lëtzebuerg», ce volet vise à sensibiliser les commerçants aux défis et opportunités qu’offrent aujourd’hui les outils des TIC dans le développement de leurs concepts commerciaux. En parallèle, il s’agira d’élaborer pour le secteur du commerce de détail une stratégie et une présence digitale nationale commune. Cette plateforme pourrait constituer à terme la vitrine du commerce de détail national et aussi d’autres secteurs intéressés;
  • le commerce urbain: ce volet vise à soutenir la professionnalisation des politiques communales en matière de développement commercial et économique afin de rendre les centres des villes plus attractives et dynamiques;
  • la culture du service: il s’agit d’appuyer l’évolution vers une «société du service» et de développer une stratégie de sensibilisation des entreprises à l’importance du service de haute qualité dans une approche managériale;
  • la promotion économique: initier une action de marketing et de communication pour pérenniser le positionnement du Luxembourg en tant que lieu d’achat de référence dans un contexte transfrontalier.

La secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, a déclaré:"Avec ce pacte, nous harmonisons et concrétisons notre collaboration avec la CLC et la Chambre de commerce pour dynamiser ensemble le commerce national. Ce secteur à multiples facettes dispose encore d’un potentiel de croissance considérable. À l’instar du tourisme, d’autres secteurs vont profiter des actions à la base de ce pacte. La revitalisation des centres des villes contribuera aussi à atteindre nos objectifs en matière de Nation Branding."

Lors de la conférence de presse, le président de la CLC, Fernand Ernster, a dit:"L’évolution des habitudes de consommation, le commerce en ligne ou la concurrence transfrontalière nous forcent à quitter les chemins traditionnels du commerce classique. Le pacte nous amène à adopter une nouvelle stratégie dans le commerce de détail, notamment dans le domaine de la digitalisation qui devrait être considérée comme une opportunité et non comme une menace."

Le directeur général de la Chambre de commerce, Carlo Thelen, a déclaré:"Le Pakt PRO Commerce est une suite logique et évidente du 4e plan d’action en faveur des PME qui a été présenté récemment. En travaillant sur les différents champs d’action du pacte, nous allons améliorer le cadre propice nécessaire à la création et au développement du commerce de détail."

Communiqué par le ministère de l'Économie