Interview de François Bausch avec l'Essentiel

"(...)Nous devons réduire notre dépendance aux énergies fossiles et nos émissions de CO2"

Interview – Publié le

Interview: L'essentiel (Denis Berche)

L'essentiel: Le Luxembourg sature aux heures de pointe. Que faire?

François Bausch: Investir dans le transport en commun sous différentes formes. Ce gouvernement investira 2,4 milliards d'euros durant la législature, dont deux tiers dans les transports collectifs. Personne ne l'avait jamais fait.

L'essentiel: Pour quels bénéfices et à quelle échéance?

François Bausch: Voies ferrées, nouvelles dessertes ferroviaires, élargissement de certaines routes, augmentation des places P&R de 11.000 à 24.000, tramway... tous ces chantiers ont une importance capitale. S'ils sont gênants, les travaux avancent. Je suis assez confiant que la situation puisse s'améliorer sensiblement d'ici 2020/2021.

L'essentiel: Ces travaux étaient indispensables. Auraient-ils pu et dû être faits avant?

François Bausch: Le Luxembourg avait pris trop de retard, hésitant sur les investissements à faire ou les axant uniquement sur les routes. 65% des emplois sont concentrés sur la capitale et on y arrive toujours en terminant sur un entonnoir ou un étranglement. La seule solution, c'est d'arriver à 60% de transports privés et de 40% de transports en commun.

L'essentiel: Est-ce que les mentalités évoluent à ce sujet?

François Bausch: Oui, parce qu'il est question de qualité de vie. Le temps est révolu où certains ministres affirmaient que "la voiture est l'enfant chéri des Luxembourgeois". Si je suis écologiste, je ne suis pas contre la voiture. Mais il faut avoir le courage politique de faire changer les choses.

L'essentiel: Le tourisme de l'essence vous pose-t-il un problème?

François Bausch: C'est une niche qui est en train de s'amenuiser, vu le peu de différence de prix avec les pays voisins, et qui finira par disparaître. En vue des accords de la COP2I, nous devons réduire notre dépendance aux énergies fossiles et nos émissions de CO2. Train et tram sont deux axes importants pour vous... Les CFL ont vu leur nombre de passagers bondir de 6% en 2015. Pour les trains frontaliers venant de France, c'est 10%. La gare de Luxembourg va recevoir un 5e quai début 2017 puis un 6e quai. Le tram, ce n'est plus seulement Kirchberg-Gare. Il doit aussi aller au Findel et à la Cloche d'or et même à Leudelange.

L'essentiel: Que rêvez-vous de faire? Instaurer des routes tests pour les voitures autonomes. Que n'avez-vous pas pu encore faire?

François Bausch: Le grand P&R de Stockem, près d'Arlon, avec un maximum de 10.000 places.

L'essentiel: Serez-vous partant pour un second mandat?

François Bausch: Oui, car ce gouvernement fait du bon travail pour le pays en dépit des critiques.