Le ministre Romain Schneider explique les enjeux de la coopération au développement aux lycéens

Article – Publié le

Le 3 mai 2016 une cinquantaine d’élèves de six lycées luxembourgeois ont présenté leur travail sur l’aide humanitaire d’urgence à  la Chambre de commerce au Kirchberg.  Cette journée marquait la clôture du projet 2016 de l’Association luxembourgeoise pour les Nations unies a.s.b.l. (ALNU) en collaboration avec les lycées.

En effet, en vue du premier Sommet humanitaire mondial des Nations unies les 23 et 24 mai 2016 à Istanbul, l’ALNU avait proposé aux lycéens d’élaborer une présentation sur un projet d’aide humanitaire d’urgence qui les inspire tout particulièrement. Ils ont eu l’occasion de le présenter lors de cette journée de clôture en présence du ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire Romain Schneider.

Les élèves ont étudié la situation humanitaire dans le monde et ont mis au point les défis les plus importants à relever ainsi que les solutions les plus efficaces pour y remédier. L’épidémie d’Ebola, la crise des réfugiés, ainsi que les séismes au Népal ont été parmi les sujets choisis.

Lors de son intervention le ministre Schneider, a félicité les élèves pour leurs présentations et d’avoir consacré leur temps libre à ce projet.  Le ministre s’est également montré tout particulièrement ravi de constater que les pays choisis par les élèves constituaient pour la majorité des pays bénéficiaires de l’aide humanitaire du Luxembourg. Il a ensuite expliqué aux élèves les divers domaines dans lesquels le Luxembourg est amené à intervenir en matière d’action humanitaire.

Le discours du ministre a été suivi par un débat sur l’inclusion des jeunes dans des missions humanitaires dans les pays affectés ainsi qu’ici au Luxembourg. Michèle Remakel, directrice du lycée Robert Schuman, Michel Lanners, chef du Service de la coordination générale au ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, André Rollinger, président de l’ALNU sont intervenus dans le débat intéressant animé par Béatrice Winandy, gestionnaire de projets humanitaires de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Le ministre a, entre autres, encouragé les jeunes à s’investir dans le domaine de la coopération internationale; ceci par exemple à travers des engagements bénévoles au sein d’une ONG.

La journée a été clôturée par la remise des prix pour les sept meilleures présentations. Le premier prix, une visite des institutions européennes et internationales à Bruxelles, a été attribué à un groupe de travail du lycée Josy Barthel.

Ce projet de l’ALNU a été soutenu par la Direction de la coopération au développement et de l’aide humanitaire du ministère des Affaires étrangères et européennes, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance  et de la Jeunesse ainsi que par la Chambre de commerce du Luxembourg.