Étienne Schneider et le directeur général de la NSPA ont signé un accord pour installer un "data center" au profit de la NSPA au Luxembourg

Communiqué – Publié le

Lors d'une conférence de presse en date du 9 mai 2016, le Vice-Premier, ministre de la Défense, Étienne Schneider, et le directeur général de l’Agence OTAN de soutien et d'acquisition (NSPA), Mike Lyden, ont signé un accord pour la mise à disposition sur une période de 5 ans d’un centre de données au profit de la NATO Support and Procurement Agency (NSPA, anc. NAMSA). Réalisé avec le soutien du Centre des technologies de l’information de l'État (CTIE), le projet du data center permettra d'avoir au Luxembourg une infrastructure redondante et sécurisée faisant fonction de backup du système d’information qui se trouve au siège de la NSPA à Capellen.

Il est prévu que le centre de données soit opérationnel fin 2016. Les efforts financiers pour l'installation, l'opération et l'entretien du centre de traitement de données pour la NSPA seront pris en compte pour répondre aux engagements internationaux croissants de l'État luxembourgeois en matière de défense.

Lors de la cérémonie de signature, le Vice-Premier, ministre de la Défense, Étienne Schneider, a déclaré: "À chaque fois que cela est possible, nous investissons dans l’effort de défense de façon à ce qu’il puisse bénéficier directement à l'économie luxembourgeoise. La mise en place d’un centre de données permet à la fois de soutenir un secteur technologique clé et de consolider la présence d'une structure importante de l'OTAN au Grand-Duché en mettant à disposition de la NSPA un backup IT hautement sécurisé."

Établie depuis 1968 au Luxembourg, la NSPA réunit en une seule structure les activités de soutien de l'OTAN en matière de logistique et d'acquisition et fournit des solutions de soutien multinational. Sur le site de la NSPA à Capellen travaillent près de 900 personnes dont 80% habitent au Luxembourg.

Communiqué par la Direction de la défense