"Le chantier de l’arrêt ferroviaire Pfaffenthal-Kirchberg avance à grands pas"

Article – Publié le

En date du 12 mai 2016, ensemble avec les responsables des CFL et de Luxtram, le ministre François Bausch a visité le chantier de l’arrêt ferroviaire Pfaffenthal-Kirchberg et de son funiculaire.

Le futur arrêt entraînera un gain de temps considérable pour pour les voyageurs voulant rejoindre le Kirchberg; il permettra par ailleurs de délester considérablement la Gare centrale. "En effet, les voyageurs venant du sud, de l’est ou de l’ouest du pays gagnent au moins 15 minutes en descendant à la gare "Pfaffenthal-Kirchberg". Pour les voyageurs venant du Nord du pays, le gain de temps est d’au moins 20 minutes sans compter les transbordements puisqu’ils n’auront plus besoin de passer par la Gare Centrale", a précisé François Bausch.

La future gare ferroviaire "Pfaffenthal-Kirchberg" créera un des 9 futurs pôles d’échange de la capitale, permettant de connecter le plateau du Kirchberg au rail et d’accéder par tram ou vélo au centre-ville. En effet, le projet de la gare ferroviaire "Pfaffenthal-Kirchberg" s’intègre parfaitement dans la stratégie pour une mobilité durable, répondant aux besoins des utilisateurs des transports en commun dont le nombre ne cesse de croître.

Le franchissement des 40 mètres de différence de niveau entre la ligne du Nord et le plateau du Kirchberg se fera par moyen de deux funiculaires (shuttle) indépendants. Cette solution peut se prévaloir des avantages suivants :

  • transport confortable et rapide (y compris les personnes à mobilité réduite, les personnes avec bagages, les personnes avec poussettes ou vélos…);
  • bonne disponibilité du système shuttle vu que les deux cabines fonctionnent indépendamment;
    • haute sécurité de transport;
    • impact limité sur le paysage;
    • temps de parcours estimé par trajet: 60 secondes.

Le montage des rails du tracé funiculaire se fera à partir de l’août 2016, tandis que l’approvisionnement des cabines et la mise sous rail sont prévus pour mars 2017. Les mesures de compensation ont été réalisées par la plantation d’arbres sur environ 1,4 ha dans la commune de Roeser au mois de novembre 2015. Le budget total du chantier s’élève à 96, 3 millions d’euros et la mise en service se fera fin 2017.