Pas de fonds européens pour la recherche nucléaire!

Communiqué – Publié le

Suite aux informations parues dans la presse allemande sur le contenu  d’un document de consultation de la Commission européenne dans le domaine de la recherche nucléaire, le gouvernement luxembourgeois tient à réagir et à réaffirmer son opposition ferme et formelle à la promotion de l’énergie nucléaire.

Le gouvernement réitère son attitude critique par rapport à l’attribution de fonds européens à la recherche nucléaire et insiste sur le fait qu’à l’avenir les fonds européens consacrés à la recherche devront être orientés davantage vers les énergies renouvelables.   

L’énergie nucléaire n’est pas une solution au changement climatique. Elle n’est ni durable, ni sûre, ni économiquement viable et elle met en jeu l’avenir de nos sociétés. L’opposition à l‘énergie nucléaire se traduit aussi dans le programme gouvernemental qui stipule qu’ "au niveau européen, le gouvernement s’emploiera à faire orienter la recherche de préférence vers les énergies renouvelables, au dépens de l’énergie nucléaire". En effet, les énergies renouvelables sont devenues plus rentables et ensemble avec la promotion de l’efficience énergétique, elles constituent le pilier fondamental de toute politique climatique.

Le papier de réflexion qui, d’après les informations de la Commission européenne, revêt d’un caractère non-officiel, doit être discuté mercredi par les commissaires responsables de l'Union de l’énergie avant d’être soumis au Parlement européen et aux États-membres. Il préconise entre autres la construction de mini-réacteurs nucléaires souples, qui devraient être mis en marche en Europe au plus tard en 2030.

Au niveau européen et en concertation étroite avec d’autres États-membres alliés dans cette cause, le gouvernement va maintenir sa position critique vis-à-vis de ces propositions et utiliser tous les moyens à sa disposition, afin de contrer toute initiative de la Commission européenne qui vise à promouvoir davantage la recherche nucléaire.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche / ministère de l’Économie