Présentation publique: "Quel avenir pour le quartier Limpertsberg ?"

Article – Publié le

Dans l’objectif de faire face aux nombreux problèmes de congestion que les résidents du Limpertsberg connaissent depuis des années, le gouvernement a présenté ses projets en vue de la relocalisation de certains établissements scolaires lors d’une une réunion d’information au Tramsschapp, en présence de François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures; Claude Meisch, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse; Marc Hansen, ministre du Logement ainsi que Lydie Polfer, bourgmestre de la Ville de Luxembourg.

Ont été présentées les différentes étapes de la relocalisation de certains établissements scolaires qui apporteront certainement des soulagements pour le quartier en question.

François Bausch a indiqué que le nombre total d’étudiants et d’élèves qui évoluent au Limpertsberg à ce jour est de 8.050 dans les établissements concernés par la relocalisation. "L’objectif  déclaré du gouvernement est une relocalisation d’environ 6.600 élèves et étudiants d’ici à 2027 vers Belval, Gasperich et Kirchberg,ce qui entraînera une baisse considérable du trafic et un gain de qualité de vie pour les résidents", a précisé le ministre.

Le ministre du Logement Marc Hansen a salué l’opportunité de pouvoir créer sur les surfaces ainsi libérées- à proximité des lieux de travail et du centre ville avec ses commerces - des logements pour plusieurs centaines de nouveaux habitants.

Pour le ministre Claude Meisch, il s’agit d’un projet important, qui permet de créer les bonnes conditions pour vivre et étudier au Limpertsberg.