Visite de travail de Jean Asselborn en Colombie

Communiqué – Publié le

Sur invitation du ministre des Affaires étrangères de la Colombie, María Ángela Holguín Cuéllar, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, a effectué une visite de travail à Bogota le 31 mai 2016.

Il s’agissait de la première visite d’un ministre des Affaires étrangères luxembourgeois en Colombie.

En plus de s’entretenir avec son homologue colombienne, le ministre Jean Asselborn a également rencontré le ministre en charge du post-conflit colombien, Rafael Pardo Rueda et a eu une réunion avec le président du Congrès colombien, Luis Fernando Velasco Cháves.

Le ministre Jean Asselborn et son homologue colombienne se sont félicités de l'excellence des relations bilatérales tout en se disant convaincus que celles-ci, notamment en matière économique, pourraient encore être développées. Dans ce contexte, les ministres se sont mis d’accord sur la nécessité d’entamer rapidement les négociations sur un accord de non double imposition.

Les discussions ont également permis de faire le point sur la situation politique en Colombie, en particulier, sur le processus de paix colombien avec les FARC qui, en aboutissant, devrait mettre fin au conflit interne minant le pays depuis des décennies.

Assurant le gouvernement colombien du soutien du Grand-Duché pour la phase finale des négociations et pour la période post-conflit, le ministre Jean Asselborn a déclaré que "le peuple colombien a enduré son lot de souffrances et que la conclusion d’un accord de paix durable ouvrira de nouvelles opportunités aux générations futures et ce, à tous les niveaux, y compris économique" en ajoutant que "dans un monde livré à une pléthore de conflits, cet accord de paix serait une victoire pour la diplomatie et constituerait un exemple de réussite pour bien d’autres régions".

S’agissant des relations entre la Colombie et l’Union européenne, les ministres se sont félicités de la mise en vigueur de l’accord d’exemption de visas signé sous Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE début décembre 2015. L’accord, qui permet aux citoyens colombiens de se rendre dans l’espace Schengen sans visas a déjà bénéficié à quelques 50.000 citoyens colombiens.

Les discussions du ministre Jean Asselborn avec les autorités colombiennes ont enfin permis de passer en revue la situation régionale en Amérique latine et d’évoquer de manière plus large les relations entre l’UE et la CELAC. De même, les ministres se sont penchés sur les derniers développements politiques au sein de l’Union européenne en abordant notamment la crise migratoire, avant de traiter de l’actualité internationale, dont la situation au Proche et Moyen-Orient.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes