Romain Schneider au Conseil "Éducation, jeunesse, culture et sport" de l’Union européenne

Communiqué – Publié le

Le ministre des Sports Romain Schneider a participé au volet "Sport" du Conseil "Éducation, jeunesse, culture et sport" de l’Union européenne, le 31 mai 2016 à Bruxelles.

Le Conseil a tout d’abord adopté à l’unanimité les conclusions présentées par la présidence néerlandaise sur le renforcement de l'intégrité, de la transparence et de la bonne gouvernance dans le cadre des grandes manifestations sportives.

Lors du débat d’orientation sur le rôle à jouer par les gouvernements en vue d’améliorer la gouvernance dans le sport, le ministre Romain Schneider a précisé qu’au Luxembourg la gestion et l’administration du sport relèvent essentiellement de la responsabilité des fédérations et associations sportives agréées qui disposent d’une autonomie de fonctionnement reconnue par la loi alors que les pouvoirs publics ne disposent de possibilités d’action que contre des pratiques reconnues illégales par la loi et qui seraient sanctionnées par la justice. "L’amélioration de la bonne gouvernance dans le sport, doit reposer sur une démarche coordonnée impliquant à la fois les autorités publiques et le mouvement sportif", a tenu à souligner le ministre Schneider dans ce contexte.

Sous divers, une présentation des résultats de la récente réunion du Conseil de fondation de l’Agence mondiale antidopage (AMA) a été faite par le secrétaire d’État Maltais, Chris Agius, qui y a participé en tant que représentant de l’UE au sein du Conseil de fondation. Le commissaire européen Tibor Navracsics a présenté, quant à lui, les orientations futures de la "Semaine européenne du sport" qui se déroulera à l’avenir, chaque année, du 23 au 30 septembre. Le commissaire a présenté en outre les récentes études réalisées par la Commission, l’une sur la spécificité du sport, l’autre sur la contribution du sport au développement régional par le biais des fonds structurels. Cette dernière fut l’occasion pour le commissaire de rappeler que "le sport a une dimension sociale forte et que dès lors le soutien aux communautés locales est important", et de relever que 200 projets "sport" ont déjà été soutenus par les fonds structurels.

Concluant la réunion, la future présidence slovaque a brièvement présenté ses priorités dans le domaine du sport pour le dernier semestre 2016, lesquelles porteront sur la diplomatie sportive, l’éducation via le sport et le soutien aux talents dans le sport.

Le ministre des Sports Romain Schneider a été invité ensuite à participer au dialogue structuré avec le mouvement sportif organisé par la présidence néerlandaise. Le mouvement sportif était représenté par Michael Van Praag (UEFA) qui a annoncé sa candidature à la présidence de l’UEFA, Mario Pescante (CIO) et Jean-Michel Saive (membre de la commission des athlètes au CIO). Les échanges ont encore porté sur la bonne gouvernance dans le sport en adressant plus particulièrement les limites de l’autonomie de fonctionnement du mouvement sportif, en épinglant ses dérives et en appelant notamment le mouvement sportif à revenir davantage aux vraies valeurs du sport. Dans ce contexte, la présidence néerlandaise a présenté sa déclaration visant à renforcer le dialogue entre les autorités publiques et le mouvement sportif lors de l’organisation des grands événements sportifs.

Communiqué par le ministère des Sports