Journée mondiale de l’orthoptie

Le dépistage visuel précoce est efficace au Luxembourg, grâce à l’orthoptiste

Communiqué – Publié le

Chaque année au premier lundi du mois de juin, l’association internationale de l’orthoptie (International Orthoptic Association) célèbre la journée mondiale de l’orthoptie. Le but de cette journée est de faire connaître le rôle et les activités des orthoptistes qui travaillent en étroite collaboration avec les ophtalmologistes, les neurologues  et les pédiatres.Pour le ministère de la Santé cette journée est une occasion de présenter une profession un peu méconnue du grand public.

L'orthoptie a pour vocation le dépistage, la rééducation, la réadaptation et l'exploration fonctionnelle des troubles de la vision binoculaire.

L'orthoptiste prend en charge les troubles de la vision binoculaire qu'ils soient causés par une malformation de naissance, un accident ou une maladie oculaire: strabisme, fatigue visuelle, diplopie, difficultés de lecture etc. Il effectue un bilan de la qualité de la vision binoculaire et il rééduque enfants et adultes, des nourrissons aux personnes âgées. Son rôle est d’effectuer le traitement qui soulagera les patients afin qu’ils parviennent à utiliser leurs yeux au mieux de leurs possibilités avec pour objectif une vision simple, nette et sans effort de fixation. Il intervient toujours sur prescription d'un médecin.

Assis face à son patient, l'orthoptiste établit alors un bilan de ses capacités visuelles. Suivant son âge et son problème visuel et en accord avec le médecin prescripteur, il lui indique un traitement orthoptique ou des exercices à effectuer pour corriger ses troubles.

Au Luxembourg,  la profession d’orthoptiste s’exerce au service d’orthoptie de la Direction de la santé, dans les établissements de rééducation et de de réadaptation, dans les instituts pour déficients visuels, ainsi que dans les cabinets d’ophtalmologie.

Le traitement des troubles visuels est d’autant plus efficace qu’il est précoce

Le  service d’orthoptie de la Direction de la santé est impliqué dans le dépistage visuel des nourrissons, des enfants en bas âge et en âge scolaire. "Le dépistage précoce de la vision permet très tôt de vérifier le bon fonctionnement du système oculaire pour assurer le meilleur développement possible des capacités visuelles", souligne la ministre de la Santé.

En 2015, le service d’orthoptie a effectué 14.000 bilans de dépistage chez des enfants en bas âge. Le pourcentage d’enfant dépisté pour un problème de réfraction (hypermétropie, astigmatisme, myopie), et donc nécessitant éventuellement des lunettes, était de 11%.

Des autres pathologies, telle qu’un strabisme ou un problème de la motilité oculaire, ont été détectées chez 2% des enfants. Il faut également ajouter à ces chiffres les 2% d’enfants chez lesquels une pathologie était déjà connue.

Un examen de dépistage visuel a également été réalisé auprès de 11.000 enfants du premier cycle de l’école fondamentale. 10% de ces enfants était déjà porteurs de lunettes, 7% présentait une acuité insuffisante et 2% une autre pathologie.

La fréquence des troubles visuels est assez élevée et touche environ 18% des enfants.

Pour l’enfant, ces contrôles sont d’une importance majeure car la déficience visuelle a une incidence sur le développement psychomoteur de l’enfant. Le traitement des troubles visuels sont d’autant plus efficace qu’il est précoce.

Traitement orthoptique et basse vision

Les orthoptistes du service d’orthoptie réalisent également des bilans orthoptiques et des séances de rééducation auprès de patients présentant un strabisme, une vision double, des difficultés de lecture, une amblyopie. Le total de ces examens s’est élevé à 1.700 en 2015.

L’orthoptiste pratique les expertises en proposant aux patients malvoyants des moyens accessoires facilitant la vie quotidienne au niveau visuel. Il s’agit notamment de systèmes optiques agrandissant allant de la simple loupe à un équipement électronique très performant permettant le recouvrement d’une certaine autonomie pour les actes essentiels de la vie courante. Ces expertises sont effectuées sur demande de la cellule d’évaluation de l’Assurance Dépendance.

Nouvelle Adresse

Le  service d’orthoptie de la Direction de la santé a déménagé en avril dans le nouveau bâtiment de la Direction de la santé situé à Hamm.

La nouvelle adresse est la suivante:

20, rue de Bitbourg
(3e étage)
L-1273 Luxembourg-Hamm
sop@ms.etat.lu

Tél.: (+352) 247-75.678 (de 8h30 à 11h30)
Fax: (+352) 247-75.679

Les numéros de téléphone et de fax, de même que les adresses e-mail resteront inchangés.

Communiqué par le ministère de la Santé