Des représentants du Film Fund et de l'ULPA en visite à Shanghai

Communiqué – Publié le

Sur invitation du "Festival international du film de Shanghai", Guy Daleiden et Françoise Lentz du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle ainsi que Paul Thiltges, président de l’Union luxembourgeoise de la production audiovisuelle (ULPA), se sont déplacés en Chine du 10 au 15 juin 2016.

La délégation a participé à l’ouverture d’un focus spécial "Luxembourg" qui a eu lieu en marge du festival avec la projection de 6 films luxembourgeois à savoir: "Le tout nouveau testament" (de Jaco van Dormael - Juliette Films), "Eng nei Zäit" (de Christophe Wagner - Samsa Film), "Foreign Affairs" (de Pasha Rafiy - Les Films Fauves), "The road uphill" (de Jean-Louis Schuller - Paul Thiltges Distributions), "Baby(a)lone" (de Donato Rotunno - Iris Productions) et "Voices from Chernobyl" (de Pol Cruchten - Red Lion). Cette initiative a été rendue possible grâce à l’aimable soutien de l’ambassadeur du Luxembourg à Pékin, Paul Steinmetz, du consul général du Luxembourg à Shanghai, Luc Decker et du chargé de mission, Max Dörner.

Notons également que deux coproductions luxembourgo-allemandes d’Iris Productions "The dark side of the moon" (de Stephan Rick) et "Colonia" (de Florian Gallenberger) figurent à la programmation du focus "Germany".

Tout au long de leur déplacement, la délégation a eu l’occasion de rencontrer les responsables de la China Film Foundation, du centre de formation de la Shanghai Theatre Academy, du China Film Culture Institute, de la China Film Promotion International et de la plateforme online Youku afin d’échanger sur les possibilités et synergies en matière de promotion, de distribution et de formation du secteur de la production audiovisuelle luxembourgeoise.

"C’est la deuxième fois, après Pékin en 2013, que nous organisons un focus Luxembourg en Chine et je suis toujours étonné de l’intérêt et de la réceptivité que porte le public chinois aux œuvres européennes. Je suis convaincu qu’en plus des relations économiques et financières, il existe un vrai potentiel pour une collaboration artistique, culturelle et créative entre le Luxembourg et la Chine", souligne Guy Daleiden.

Et Paul Thiltges d’ajouter: "Cette expédition me permet de voir l’évolution de la distribution des films luxembourgeois et européens en Chine. Les quotas sont sur le point de tomber et les films d’auteurs européens auront eux aussi accès au marché du cinéma et de la VOD".

Une visite des infrastructures du Shanghai Animation Film Studio et de l'impressionnant musée du film de Shanghai a clôturé ce séjour fort instructif.

Communiqué par le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle