Nouveau mandat pour le Conseil supérieur pour le développement durable (21.6.2016)

Communiqué – Publié le

Ce 21 juin 2016, la ministre de l’Environnement ouvrira la séance plénière du Conseil supérieur pour un développement durable (CSDD), dont la composition a été renouvelée par le gouvernement.

7 nouveaux membres pour le CSDD

À côté des membres dont le mandat est prolongé, à savoir Francis Schartz en tant que président, Jean Lamesch et Raymond Schadeck en tant que vice-présidents, Edgard Arendt, Marc Eicher, Robert Garcia, Ariane König, Marieke Kremers, les sept nouveaux membres du Conseil sont Claudine Lorang, Hedda Pahlson-Moller, Romain Poulles, Norry Schneider, Jean Stoll et Francisca Rocha, Christiane Wickler.

Le CSDD est composé de 15 personnalités issues des divers secteurs de la société luxembourgeoise choisies en référence de leurs connaissances, de leur compétence et de leur engagement dans la société. Ces personnalités ne sont pas membres du CSDD en tant que représentants d’une organisation ou association, mais en tant que personne privée et doivent agir en toute indépendance. Le CSDD ne comporte pas de membre avec un mandat politique national et européen.

Le CSDD agit en tant que forum de discussion, peut proposer des recherches et études dans tous les domaines ayant trait au développement durable. D’autre part, sa mission consiste également à susciter la participation la plus large des organismes publics et privés ainsi que celle des citoyens à la réalisation de ces objectifs. Enfin, il émet des avis sur toutes les mesures relatives à la politique nationale de développement durable prises ou envisagées par le gouvernement, notamment sur le plan national pour un développement durable et sur l’exécution des engagements internationaux du Luxembourg.

17 objectifs de développement durable aussi pour le Luxembourg

En septembre 2015 lors du Sommet sur le développement durable des Nations unies, la communauté internationale s’est donnée un agenda de développement durable à l’horizon 2030. Ce plan d'action s'articule autour de 17 objectifs de développement durable (ODD), eux-mêmes assortis de 169 cibles. L’objectif de ce plan d'action est de contribuer au développement mondial, favoriser le bien-être de tous et protéger l'environnement.

Les ODD et leurs cibles concilient les trois dimensions du développement durable: sociale, économique et environnementale. Ils intègrent également des aspects liés à la paix et à la sécurité, à l'état de droit et à la bonne gouvernance, qui revêtent une importance fondamentale pour le développement durable.

Les ODD ont une validité universelle. Cela implique que tous les pays devront contribuer à leur réalisation, en fonction de leurs capacités. Le Luxembourg devra ainsi également réaliser ces objectifs sur le plan national; cela notamment par le plan national pour un développement durable.

Progresser sur la voie du développement durable requiert une collaboration encore plus intense entre tous les échelons de l’État ainsi qu’avec des partenaires de l’économie, de la société civile et des milieux académiques. Dans cette perspective, la ministre de l’Environnement a demandé au CSDD dans sa nouvelle composition d’aviser le gouvernement sur l’association des acteurs de la société luxembourgeoise à la réalisation des 17 objectifs de développement durable.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures/Département de l'environnement