Inauguration du Centre de jeunesse Marienthal

Communiqué – Publié le

En date du 8 juillet 2016, le nouveau Centre de jeunesse Marienthal a été inauguré en présence de LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière, des ministres François Bausch et Claude Meisch ainsi que du secrétaire d'État Guy Arendt.

Le site de la "Vallée de la Sainte-Marie" est non seulement synonyme de nombreux évènements et crises que le Luxembourg a connus depuis ses débuts, mais le Marienthal incarne également les valeurs culturelles et sociales qui ont et qui continuent à forger notre identité. Du passé médiéval et paysan vers un site de retraite spirituelle et religieuse, transformé par la suite en auberge pour abriter à la fin du dernier siècle les réfugiés des pays des Balkans, l'endroit est maintenant destiné à accueillir la jeunesse. En effet, c'est en 1974 que l'État a acquis et mis à disposition du Service national de la jeunesse le site du Marienthal. Le domaine, qui s'étend actuellement sur une surface d'environ 7 hectares, existe depuis 1232 et a été classé monument national en 2002.

En 2010, les travaux de transformation et de rénovation du centre ont été entamés. "À côté de la conservation architecturale et historique des différents bâtiments, le concept énergétique qui est basé sur un chauffage à combustibles de pellets visant à promouvoir les énergies renouvelables, mérite également d'être soulevé", a précisé François Bausch. "En effet, ce type de chauffage neutre en émission CO2 permet une réduction de quelque 250 tonnes de CO2 par rapport à un chauffage classique au mazout".

Claude Meisch a souligné l'importance du centre Marienthal non seulement pour le Service national de la jeunesse, mais pour l'ensemble du secteur de la jeunesse dans le pays. "Le centre offre un terrain idéal pour de nombreuses expériences éducatives pour des groupes issus d'organisations de jeunesse ou des classes scolaires", a soulevé Claude Meisch qui a également salué les initiatives prises dans le cadre d'une gestion socialement responsable. Le ministre a encouragé l'équipe éducative à développer des projets innovants dans le domaine de l'apprentissage interculturel et à inclure les jeunes demandeurs de protection internationale dans les activités.

Guy Arendt a soulevé l'importance patrimoniale du site et a salué le fait que le Marienthal soit dorénavant peuplé par la jeunesse: "Quel meilleur moyen de sensibiliser les jeunes au patrimoine du pays, que de le mettre à sa disposition?". Guy Arendt a dressé l'historique des découvertes qui ont été faites, la plus ancienne partie datant du 13e siècle. Le secrétaire d'État à la Culture a aussi évoqué la bonne collaboration entre le Service national de la jeunesse et le Centre national de recherche archéologique, qui ont accompagné les travaux et organisé des ateliers archéologiques pour jeunes. Guy Arendt a souligné que le patrimoine a été respecté et mis en valeur, tout en intégrant des techniques modernes: "Le meilleur moyen de conserver un ancien bâtiment est de lui donner une nouvelle vocation".

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse / ministère de la Culture