Formation de technicien, section administrative et commerciale: les sessions de rattrapage des PIF avancées en septembre 2016

Communiqué – Publié le

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse a décidé que, pour tous les élèves de la formation du technicien, section administrative et commerciale (DT-CM), qui n’ont pas réussi leur projet intégré final (PIF) en juin, la session de rattrapage sera organisée en septembre 2016 au lieu de février 2017.

Les PIF ont remplacé les examens de fin d’études en 2008; ils visent à contrôler, en fin de formation, si l’élève a développé les compétences complexes nécessaires pour résoudre une situation professionnelle réelle ou simulée.

D’après les dispositions actuelles, les élèves de la formation de technicien (DT) réalisent leur PIF en année terminale (partie théorique en avril et partie pratique en juin). En cas d’échec, une session de rattrapage est prévue au mois de février de l’année scolaire qui suit l’année terminale. Par conséquent, les élèves qui ne réussissent pas leur PIF au premier coup doivent attendre une demi-année avant de s’intégrer dans le marché de l’emploi, voire une année entière avant de poursuivre des études supérieures.

Dans le cadre de ses efforts pour remédier aux difficultés que connait actuellement la formation professionnelle, le ministère entend offrir plus tôt aux élèves une nouvelle chance d’obtenir leur diplôme.

Ainsi, en formation de technicien, section administrative et commerciale, la session de rattrapage du PIF est avancée dès 2016: elle aura lieu septembre 2016 au lieu de février 2017.

Dans une deuxième phase, les sessions de rattrapage seront également avancées pour d’autres formations de technicien (DT).

Parallèlement, à l’image de la journée de repêchage pour les examens de fin d’études de l’enseignement secondaire et secondaire technique, sera étudiée la possibilité d’un repêchage en juillet au bénéfice de tous les élèves de la formation professionnelle qui ne peuvent pas achever leur PIF en juin pour cause de maladie.

Communiqué par le ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse