Le gouvernement renforce son engagement dans la lutte contre la précarité énergétique

Communiqué – Publié le

Conseil en énergie personnalisé et nouvelle subvention

Le ministre de la Famille et de l'Intégration, Corinne Cahen, le secrétaire d'État au Développement durable et aux Infrastructures, Camille Gira, le groupement d'intérêt économique My Energy et l’Entente des offices sociaux ont annoncé le 11 juillet 2016 lors d'une conférence de presse un conseil en énergie personnalisé ainsi qu’une nouvelle subvention pour lutter contre la précarité énergétique. Ces deux instruments facilitent la mise en œuvre de mesures de réduction énergétique concrètes.

Les frais d’énergie représentent une grande partie des charges fixes supportées par les ménages économiquement faibles. Selon un rapport récent du LISER qui a été rédigé pour le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, 4%* des ménages au Luxembourg se trouvaient dans une situation de précarité énergétique en 2013. L’objectif principal des nouvelles mesures annoncées dans le cadre de la conférence de presse consiste par conséquent à intégrer le volet "énergie" dans le travail quotidien des offices sociaux afin de faire participer les ménages concernés à la transition énergétique.

Quelques chiffres clés du Luxembourg

Une situation de précarité énergétique est majoritairement déclenchée par l’impossibilité de pouvoir payer sa facture d’énergie, déterminée en grande partie par l’état du logement, et le problème de ne pas pouvoir chauffer son logement correctement.

Indicateurs (en % des ménages au Luxembourg) 2013
Ménages en précarité énergétique 4%*
Problèmes d'insalubrité dans les logements 5%*
Problèmes d'ancienneté des logements 5,1%*
Logement humide 17,1%**
Logement "non confortablement" chaud en hiver 4,2%**
Logement "non confortablement" frais en été 10,2%**


* Source: "Analyse du mal-logement et de l’exclusion liée au logement" - Rapport LISER, rédigé pour le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, juin 2016.
** Source: "Regards sur la qualité de logement" - Statec, décembre 2014.

Le projet "Assistance aux ménages en situation de précarité énergétique", qui est à la base des nouvelles mesures annoncées aujourd’hui, est issu d’une collaboration étroite entre le ministère du Développement durable et des Infrastructures et le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, les offices sociaux et My Energy.

Convention entre les deux ministères et My Energy

Le premier volet de ce projet prévoit la mise en œuvre d’un conseil en énergie personnalisé et comportemental pour des ménages en situation de précarité énergétique à l’échelle nationale à partir du 15 septembre 2016. Les offices sociaux évaluent tout d’abord la situation des différents ménages en situation de précarité énergétique et, le cas échéant, les invitent à bénéficier du système de conseil en énergie personnalisé et comportemental de My Energy.

Ce service de My Energy vise à informer et sensibiliser les ménages concernés et à contribuer à une amélioration de leur qualité de vie. Sur base d’une check-list standardisée, le conseiller analyse la situation, établit des recommandations quant aux mesures d’amélioration et remet au ménage des outils aidant à réaliser des économies d’énergie (p. ex. multiprise avec interrupteur, thermomètre pour le réfrigérateur). L’accompagnement et le suivi des ménages sont assurés conjointement par les offices sociaux et My Energy.

À ce système de conseil s’ajoute une mesure de subvention, financée par le Fonds climat et énergie, pour le remplacement du ou des appareil(s) électroménager(s) énergivore(s) (réfrigérateur, congélateur, lave-vaisselle, machine à laver) préalablement identifiés par le conseiller My Energy. Cette aide financière est plafonnée à 75% du prix TTC de l’appareil et ne peut dépasser 750 euros par appareil. La demande du ménage pour profiter de la subvention doit être faite auprès de l’office social concerné.

À travers la sensibilisation ainsi que la mise en œuvre d’actions concrètes auprès des ménages en situation de précarité énergétique, les mesures annoncées contribuent également à l’intégration de l’ensemble des citoyens dans le processus de transition énergétique. Une plus grande partie de la population pourra ainsi bénéficier des avantages des évolutions techniques et sociétales liées au développement durable.

En résumé, les résultats visés par les mesures annoncées sont la réduction de la facture d’énergie des ménages concernés, le renforcement de leur autonomie financière, l’amélioration de leur qualité de vie ainsi que leur intégration en tant que citoyen de la transition énergétique.

Les ménages intéressés à savoir plus sur le déroulement pratique des nouvelles mesures annoncées aujourd’hui peuvent contacter leur office social concerné ou bien My Energy (hotline gratuite: +352 80 02 11 90) pour plus d’informations.

Exemples

  • Le conseiller My Energy visite le ménage préalablement identifié par l’office social et constate plusieurs éléments d’intervention comme, par exemple, des appareils électriques fonctionnant en mode stand-by. Après avoir donné au ménage des conseils comportementaux pour sa consommation énergétique, le conseiller lui distribue un dépliant qui reprend ces conseils et un kit contenant entre autres une multiprise avec interrupteur.
  • Le ménage en situation de précarité énergétique possède un congélateur et un réfrigérateur qui ont plus de 10 ans. Le conseiller en énergie remplit une check-list standardisée et propose le remplacement des deux appareils électroménagers énergivores par des appareils A+++ qui consomment considérablement moins d’énergie. Par la suite, le ménage s’occupe de l’achat des nouveaux appareils et récupère 75% du prix TTC de chaque appareil par l’office social. L’office social peut accorder une aide complémentaire si nécessaire.
  • Le propriétaire d’une maison souhaite isoler sa toiture pour économiser des frais de chauffage et augmenter son confort. Dans ce cas particulier, My Energy et l’office social concerné travaillent en étroite collaboration pour que les travaux de rénovation puissent être mis en œuvre. Le propriétaire sera accompagné par les deux parties pour effectuer les démarches nécessaires.

Informations complémentaires

My Energy est la structure nationale pour la promotion d’une transition énergétique durable. Soutenue par l’État du Grand-Duché du Luxembourg, représentée par le ministère de l’Économie, le ministère du Développement durable ainsi que le ministère du Logement, sa mission est d’être le partenaire et le facilitateur public de référence pour mobiliser et accompagner la société luxembourgeoise vers une utilisation rationnelle et durable de l’énergie.

Pour plus d’informations sur My Energy: www.myenergy.lu

Les offices sociaux prévoient les prestations suivantes (liste: http://goo.gl/rpaB86):

  • assurer aux personnes et à leurs familles l’aide prévue par la loi du 18 décembre 2009 organisant l’aide sociale;
  • fournir des conseils et renseignements et effectuer les démarches en vue de procurer aux personnes intéressées les mesures sociales, prestations matérielles et financières auxquelles elles peuvent prétendre en vertu d’autres lois et règlements;
  • assurer la guidance socio-éducative nécessaire pour leur permettre de vaincre progressivement leurs difficultés;
  • favoriser l’accès des personnes visées aux moyens de communications et aux activités socioculturelles;
  • accorder des aides matérielles sous la forme la plus appropriée et pourvoir à la mise à disposition d’un hébergement d’urgence;
  • assurer l’affiliation du demandeur à la sécurité sociale;
  • orienter le demandeur vers les services spécialisés les mieux adaptés à ses besoins;
  • inciter le demandeur à toutes les mesures permettant d’améliorer sa situation individuelle.

Personnes de contact:

  • Ministère du Développement durable et des Infrastructures
    Olaf Münichsdorfer: olaf.munichsdorfer@mev.etat.lu / Tél.: (+352) 247-86833
  • Ministère de la Famille et de l'Intégration
    Stéphanie Goerens: stephanie.goerens@fm.etat.lu / Tél.: (+352) 247-86530
  • My Energy G.I.E.
    Gilbert Théato: gilbert.theato@myenergy.lu / Tél.: (+352) 40 66 58
  • Entente des offices sociaux
    José Piscitelli: jose.piscitelli@sanem.lu / Tél.: (+352) 59 30 75-896

Communiqué par le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région / ministère du Développement durable et des Infrastructures / My Energy G.I.E.