Étienne Schneider en visite de travail à Lisbonne pour développer les relations économiques avec le Portugal

Communiqué – Publié le

En date du 14 et 15 juillet 2016, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, s’est rendu pour une visite de travail à Lisbonne pour y rencontrer plusieurs membres du gouvernement portugais afin de développer les relations politiques et économiques entre les deux pays.

Lors d’une entrevue avec le ministre de l’Économie, Manuel Caldeira Cabral, portant avant tout sur les progrès des politiques du Luxembourg et du Portugal en matière de promotion de start-up, Étienne Schneider a déclaré au sujet des relations économiques bilatérales:"Bien que nos échanges commerciaux et de services se soient développés constamment depuis plusieurs années, il y a encore un potentiel de croissance inexploité. Le Grand-Duché figure déjà parmi les plus importants investisseurs étrangers au Portugal, une position que nous souhaitons développer davantage."

Différents établissements bancaires ainsi que plusieurs entreprises luxembourgeoises comme Luxair, Cargolux ou Arcelor Mittal poursuivent des activités économiques ou industrielles au Portugal. Près de 900 entreprises portugaises exportent directement du Portugal vers le Luxembourg, tandis qu’il est estimé qu’environ 2.000 autres entreprises portugaises le font par l’intermédiaire d’un autre État membre de l’UE.

Les échanges touristiques bilatéraux figuraient à l’ordre du jour d’une rencontre entre Étienne Schneider et la secrétaire d’État au Tourisme, Ana Mendes Godinho. Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie a dit:"Étant donné qu’à partir de septembre prochain une quatrième compagnie aérienne s’établira à l’aéroport du Findel pour offrir des vols directs entre le Luxembourg et le Portugal, nous allons renforcer la collaboration entre les deux pays au niveau du tourisme, aussi pour faire venir davantage de visiteurs portugais au Grand-Duché qui pourrait leur servir idéalement comme point de chute pour visiter d’autres capitales européennes."

Au Luxembourg, les lusophones représentent la première communauté étrangère avec près de 17 % de la population.

Communiqué par le ministère de l'Économie