Le gouvernement s’est prononcé favorablement à la construction d’un contournement de Bascharage

Article – Publié le

En date du 29 juillet 2016, François Bausch a présenté la décision du Conseil de gouvernement de se prononcer favorablement à la construction d’un contournement de Bascharage, afin d’améliorer la vie des habitants et le développement urbain.

Sera poursuivie l’étude d’avant- projet détaillé de la variante 2 supérieure, en appliquant toutes les mesures de réduction d’impact sur l’environnement naturel, en particulier sur la zone 'Natura 2000'.

Parallèlement, dans un premier temps, sera appliquée une panoplie de mesures complémentaires relatives à la promotion du transport public et de la mobilité douce prévues dans la variante 0.  Il s’agit plus particulièrement de prioriser les bus dans la traversée de Bascharage, d’augmenter la capacité des P&R de Rodange, Pétange et Bascharage et de construire une piste cyclable le long du trajet. 

Les variantes 1 et 3 des études n’ont pas pu être retenues, essentiellement pour des raisons d’atteinte à la qualité de vie des riverains, par ailleurs parfaitement soulevées dans les avis de consultation publique des habitants de Bascharage et Sanem.

"La variante 2 a été choisie par le gouvernement notamment pour ses possibilités de développement urbain et de transport, les disponibilités foncières (88% du tracé se trouvent sur  le domaine public) et l’extension cohérente de la zone 'Natura 2000' respectivement de la zone de récréation entre Bascharage et Sanem ", a précisé Francois Bausch.

Les mesures de compensation seront définies en detail après finalisation de l’étude relative à l’extension de la zone Habitat, la compensation des surfaces forestières, l’extensification des prairies et la renaturisation de la 'Chiers' dans la zone 'Dreckwiss'.