Interview de Fernand Etgen avec Paperjam.lu

"J'adore prendre le temps de lire des articles"

Interview – Publié le

Paperjam.lu: Monsieur le ministre, comment qualifiez-vous la météo de cet été sur le plan politique?

Fernand Etgen: Pour moi, il n’y a pas photo, la météo de cet été sur le plan politique est bien meilleure que les conditions météorologiques de ces derniers temps. Au sein de la coalition il n’y a pas de perturbations en vue, au contraire, l’atmosphère est stable, le dialogue constructif et serein. Les décisions sont prises dans le respect mutuel et le bilan mi-parcours en témoigne d’ailleurs. En ce qui concerne la politique agricole, météorlogiquement parlant, c’était une année très difficile pour les producteurs, sans oublier la situation tendue sur les marchés. Malgré une amélioration du marché de la viande porcine, la situation reste grave pour le secteur laitier. Je ne peux, dès lors qu’appuyer la nouvelle enveloppe financière débloquée par la Commission européenne au dernier Conseil "Agriculture et Pêche" le 18 juillet. Les aides financières de crise sont extrêmement importantes pour contrer les problèmes de liquidités des exploitations agricoles. Il est cependant primordial à mes yeux de compléter ces aides avec des réformes structurelles (ex. carry back/carry forward) afin de rendre les exploitations économiquement viables. 

Paperjam.lu: Quels sont vos objectifs principaux pour la rentrée?

Fernand Etgen: Dès la rentrée une de mes priorités sera de présenter les dispositions d’exécutions de la loi agraire au secteur. Dans ce contexte j’ai prévu une série de conférences d’information à travers le pays. Le dialogue permanent avec le secteur agricole me tient énormément à cœur, que ce soit lors de conférences ou lors des assises agricoles qui seront d’ailleurs dorénavant organisées régulièrement.

Nous sommes également en train de mettre en place un nouveau service de consultations pour mieux pouvoir répondre aux besoins des agriculteurs. Ce nouveau service sera opérationnel à partir de janvier 2017. Une autre de mes préoccupations permanentes est de promouvoir et de faciliter l’accès de nos produits du terroir de qualité dans les cantines. Pour cette raison je soutiens pleinement la pétition 668 et je m’engage à tout mettre en œuvre pour que les produits locaux soient privilégiés dans la restauration collective.

En outre, la nouvelle loi ayant pour objet d’assurer la dignité, la protection de la vie, la sécurité et le bien-être des animaux sera d’actualité en automne.

Paperjam.lu: Quel serait votre coup de cœur en librairie ou en musique à recommander à nos lecteurs et pourquoi?

Fernand Etgen: Mon coup de cœur en été ne se trouve pas en librairie, mais plutôt au kiosque. J’adore prendre le temps de lire des articles dans des magazines ou revues notamment en ce qui concerne les grands défis de demain, comme par exemple le gaspillage alimentaire. Il représente un gâchis économique, mais également un gaspillage de ressources naturelles (eau, surfaces agricoles...) sans oublier évidemment la dimension éthique dans un monde ou la malnutrition concerne un milliard d’êtres humains.

Bien que ces articles ne me déconnectent pas vraiment de mon environnement habituel, j’y prends plaisir et donc leur lecture me détend.

Côté musique par contre, je dois avouer que je n’ai pas l’oreille musicale. Je laisse ce domaine volontiers à ma femme qui est un excellent guide.