Journée mondiale de l'aide humanitaire 2016 "One Humanity" (19.08.2016)

Communiqué – Publié le

Chaque année le 19 août, la Journée mondiale de l'aide humanitaire, est l'occasion de mettre en évidence les énormes défis humanitaires auxquels le monde est confronté et le travail exemplaire des travailleurs humanitaires. Cette année la devise de la journée mondiale est "One Humanity" et elle vise à promouvoir les engagements pris lors du Sommet humanitaire mondial, qui aideront tous ceux qui ont besoin d’assistance humanitaire.

Lors du sommet les 23 et 24 mai 2016 à Istanbul, le Luxembourg a souscrit à l’ensemble des 32 engagements fondamentaux et a pris 42 engagements individuels. Le Luxembourg a dans ce contexte fortement soutenu le lancement du "Grand Bargain", un accord entre agences de mise en œuvre et donateurs visant à rendre l’aide humanitaire plus efficace notamment en la rendant plus prévisible.

En 2016, le nombre de déplacés et de réfugiés ayant fui les multiples conflits et persécutions dans le monde a atteint un triste record de plus de 65 millions personnes. À ceci s’ajoutent plus de 130 millions de personnes dans 40 pays qui ont besoin d’aide humanitaire. L’ONU et ses partenaires humanitaires estiment avoir besoin de 21,6 milliards de dollars pour l’année 2016 pour faire face, entre autres, à la crise syrienne, centrafricaine, sud-soudanaise, irakienne et yéménite.

Le Luxembourg est engagé dans les situations de crise et de catastrophes naturelles depuis de longues années et alloue actuellement  environ 40 millions d’euros du budget de l’Aide publique au développement à l’aide humanitaire. En 2015, l’Afrique a été le principal récipiendaire de cette aide (près de 40%) et 22% ont été allouées aux ONG luxembourgeoises.

L’aide luxembourgeoise s’inscrit dans le respect des principes humanitaires fondamentaux que sont l’humanité, l’impartialité, la neutralité et l’indépendance. Ces spécificités intrinsèques de l’action humanitaire sont aussi inscrites dans la Charte humanitaire du Luxembourg que le gouvernement et les ONG ont signé à la suite du Sommet humanitaire mondial.

Selon les Nation unies, 80% des personnes vulnérables vivent dans des pays affectés par des conflits ce qui explique pourquoi la majorité des contributions luxembourgeoises s’inscrivent aujourd’hui dans des programmes humanitaires en réponse à des conflits prolongés. Le Luxembourg met également un accent particulier sur les crises oubliées et les programmes sous-financés qui sont moins médiatisées. À titre d’exemple l’on peut citer la crise humanitaire dans la région du bassin du lac Tchad, qui s’est fortement détériorée en raison de la violence perpétrée par le groupe Boko Haram.

La journée mondiale de l'aide humanitaire

La Journée mondiale de l'aide humanitaire a été instaurée en mémoire des victimes de l'attentat perpétré contre le siège des Nations unies à Bagdad en 2003, qui avait causé la mort de 22 personnes, dont le représentant spécial des Nations unies en Iraq, Sergio Vieira de Mello.

Communiqué par la Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire