Les ministres de l’Agriculture de l’Union européenne réunis à Chambord: pas de PAC-exit

Communiqué – Publié le

Le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, Fernand Etgen, s'est rendu sur invitation de son homologue français Stéphane Le Foll au château de Chambord (Loir-et-Cher), pour participer à une discussion informelle sur l'avenir de la politique agricole commune (PAC).

Les aspects les plus stratégiques, les défis, ainsi que le rôle et la place de la PAC étaient à l'ordre du jour des réunions qui se sont tenues tout au long de la journée d'aujourd'hui.

Le ministre Fernand Etgen a apprécié le débat vif, mais constructif et a souligné qu'un premier consensus s'est dégagé: pas de PAC-exit!

Bien que des divergences sur l'articulation de la future PAC persistent, les ministres sont néanmoins d'accord sur le fait qu'il soit nécessaire de simplifier et de relégitimer la politique agricole commune. Selon Fernand Etgen, ministre-rapporteur de l'un des groupes de travail, il est primordial de renforcer la position des agriculteurs dans la chaîne de production et de consommation afin de tisser des liens de solidarité et de confiance avec les citoyens.

Pour le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, il est clair que la PAC doit proposer des solutions pour les enjeux d'avenir (enjeu climatique, environnemental, gestion des aléas). Un PAC-exit ne constitue en aucun cas une alternative!

Finalement, les ministres de l'Agriculture de l'Union européenne ont souligné le besoin d'une PAC forte dans un projet européen commun qui nécessite un budget à la hauteur de ces ambitions.

Communiqué par le ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs