Le Luxembourg aux côtés du Sénégal dans la promotion, l’exploitation et l’émergence des technologies de l’information et de la communication au service du développement

Article – Publié le

Le développement des technologies de l’information et de la communication joue un rôle essentiel en tant que catalyseur de la croissance économique et du bien-être social, en particulier dans les pays en développement. Dans cette optique, la coopération luxembourgeoise a déjà pu réaliser de grands projets en coopération avec l’Union africaine, la Commission européenne, la Banque européenne d’investissement ou encore l’Agence spatiale européenne, notamment dans les domaines de la télécommunication dans l’urgence, la télémédecine, l’éducation à distance ainsi que l’appui à la décentralisation administrative et aux institutions de microfinance. Par ailleurs, d’importants partenaires européens et luxembourgeois du secteur privé se sont investis dans une mesure croissante sur le continent africain.

La coopération de longue date entre le Luxembourg et le Sénégal vient notamment de s’étendre à l’émergence d’une société de l’information à dimension humaine, inclusive et privilégiant le développement. Financée par la coopération luxembourgeoise, LUXTRUST – un prestataire de services de confiance basé au Luxembourg – mènera une étude au Sénégal dans le but de définir l’architecture future d’une plateforme de gestion des identités numériques et des signatures électroniques. A terme, celle-ci permettra au Sénégal de dématérialiser ses procédures administratives en vue de les rendre plus sûres, plus rapides et plus efficaces. Ce partenariat s’inscrit également parfaitement dans le sillage des objectifs de dématérialisation du plan Sénégal émergent, avancé par le président de la République du Sénégal, Macky Sall.

"Afin de faciliter et d’encourager l’adoption des télé-procédures, l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) accorde beaucoup d’importance à la facilité avec laquelle tout utilisateur doit pouvoir signer un document de manière électronique. Ceci est la raison pour laquelle l’ADIE souhaite s’inspirer des solutions end-to-end mises en place au Luxembourg par LUXTRUST" ajoute Bernard Antoine, le directeur commercial du prestataire. En soutenant la mise en place de la signature électronique au Sénégal, le projet contribuera également à renforcer la gouvernance, en ligne avec la composante de développement territorial, de décentralisation et de bonne gouvernance locale du troisième programme indicatif de coopération entre le Luxembourg et le Sénégal.  

Pour plus d’informations: http://www.gouvernement.lu/5203360/br-senegal