Pierre Gramegna à Bratislava

Communiqué – Publié le

Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a participé ces 9 et 10 septembre 2016 à Bratislava à la réunion de l'Eurogroupe et au Conseil informel des affaires économiques et financières (Ecofin).

Parmi d'autres sujets, l'Eurogroupe a discuté comment l'examen des dépenses (spending review) peut contribuer à améliorer la qualité des finances publiques des États membres de la zone euro. Les ministres sont convenus qu'un tel exercice peut favoriser la responsabilité budgétaire et l'introduction de changements dans la structure des dépenses publiques en vue de renforcer la croissance économique. Dans ce contexte, il avait été demandé à l'Irlande, l'Italie et au Luxembourg de partager leurs expériences correspondantes. Dans le cas du Luxembourg, le paquet d'avenir (Zukunftspak), au travers notamment de son approche pluriannuelle, est ainsi reconnu comme une illustration de la mise en oeuvre de bonnes pratiques en la matière, contribuant tangiblement à la qualité des finances publiques.

Les discussions au niveau du Conseil Ecofin étaient axées principalement sur le renforcement de l'Union économique et monétaire, des questions liées à la fiscalité internationale et la lutte contre le financement du terrorisme, ainsi que la situation économique et financière actuelle.

Pierre Gramegna commente: "La relance de la croissance en Europe passera notamment par un renforcement de l'investissement, tant public que privé. C'est un sujet que j'avais déjà évoqué en août lors de l'entrevue à Rome avec mon homologue italien, ainsi que plus récemment lors de la réunion des ministres des Finances germanophones à Vaduz. C'est également la politique que nous poursuivons au Luxembourg, avec un niveau d'investissements publics particulièrement élevé. Au niveau européen, le Plan Juncker et le Fonds européen pour les investissements stratégiques, dont les résultats ont été discutés ce samedi par le Conseil Ecofin, jouent ainsi un rôle clé pour la relance économique et la création d'emplois."

Intervenant dans le cadre de la discussion relative à l'évolution de la fiscalité internationale, le ministre des Finances luxembourgeois a souligné l'importance d'assurer aux entreprises certitude et prévisibilité (tax certainty), dans l'intérêt de l'attractivité économique et de la compétitivité de l'Union européenne. Il a par ailleurs rappelé l'importance du principe du "level playing field" et d'un monitoring étroit de la mise en oeuvre des recommandation BEPS de l'OCDE, tant par les États membres de l'Union europénne que par l'ensemble des pays au travers le monde.

En marge de ces réunions, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a participé en date du 9 septembre 2016 à un panel de l'Eurofi Financial Forum, pour discuter notamment avec le ministre des finances italien, Pier Carlo Padoan, et le directeur de l'ESM, Klaus Regling, des pistes envisageables pour renforcer l'Union économique et monétaire.

Communiqué par le ministère des Finances