Assises de la Coopération luxembourgeoise 2016

Article – Publié le

Les 26 et 27 septembre 2016 se sont tenues au European Convention Center (Kirchberg) les traditionnelles Assises de la Coopération luxembourgeoise avec pour thème phare l’Agenda 2030, avec ses 17 Objectifs de développement durable (ODD), adopté en septembre 2015 lors du Sommet des Nations unies à New York. Plutôt que de passer en revue les 17 ODD, les Assises se sont concentrées sur trois objectifs précis représentant aussi bien les thèmes transversaux de la Coopération luxembourgeoise, que des multiplicateurs de toute action de développement, à savoir la gouvernance (ODD 16), l’environnement/climat (ODD 13) et le genre (ODD 5).

Après les discours d’ouverture de Romain Schneider, ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, et de Mars Di Bartolomeo, président de la Chambre des députés, David Nabarro, conseiller spécial du Secrétaire général des Nations unies pour le Programme de développement à l’horizon 2030, a fait une introduction générale à l’Agenda 2030 et sa mise en œuvre.

S’en est suivie une première table ronde sur la gouvernance intitulée "ODD 16 - paix, justice et institutions efficaces – et développement" avec la participation du ministre Romain Schneider, Christian Leffler, secrétaire général adjoint SEAE, S.E. l’ambassadeur de la République du Mali, Cissé Sékou dit Gaoussou, Paul Seils, vice-président du International Center for Transitional Justice et Michel Wurth, président d’Arcelor Mittal Luxembourg. Le débat et la séance subséquente de questions/réponses ont permis de mieux comprendre de quelle manière la gouvernance pouvait renforcer les possibilités du développement durable d’un pays.

La seconde table ronde tenue durant l’après-midi du 26 septembre et intitulée "ODD 13 - mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques et le développement" portait entre autres sur l’impact des négociations climatiques sur les pays en développement et le rôle de la société civile dans la lutte contre les changements climatiques. Carole Dieschbourg, ministre de l’Environnement, Bharati Chaturvedi, directrice de l’ONG indienne Chintan, Norry Schneider, coordinateur Transition Minett, Marc Bichler du ministère des Affaires étrangères et européennes, et Pascale Junker de Lux-development ont partagé leur point de vue et répondu aux questions de la salle.

La troisième et dernière table ronde du lendemain "ODD 5 – égalité entre les sexes - et le développement" a réuni Lydia Mutsch, ministre de l’Egalité des chances, S.E. Madame Kaffa Jackou Raki, ministre de la Population de la République du Niger, Lakshmi Puri, directrice exécutive adjointe d’ONU-Femmes et Thomas Kauffmann, directeur exécutif d’ECPAT Luxembourg. Plusieurs aspects ont été abordés dont les priorités politiques en matière d’égalité entre hommes et femmes au Luxembourg, l’action d’ONU-Femmes et le rôle de la société civile et des ONG dans la poursuite de l’objectif de développement durable sur l’égalité des sexes.

L’après-midi du 27 septembre, le Cercle de Coopération des ONG de développement a organisé un atelier interactif au cours duquel il a été question du rôle des ONG dans un monde en mutation. L’atelier était précédé d’une intervention de Freddy Distrait, administrateur de SOS Faim Belgique et de Bharati Chaturvedi.

Programme des Assises de la Coopération luxembourgeoise 2016 (PDF)

Discours d'ouverture du ministre Romain Schneider (PDF)

Retrouvez les photos de l'évènement

Compte Twitter du MAEE

Compte Facebook du MAEE