Conférence sur le nouveau règlement général sur la protection des données

Communiqué – Publié le

Le 11 octobre 2016, la Commission nationale pour la protection des données (CNPD) et le Service des médias et des communications (SMC) ont organisé une conférence sur les principaux changements du nouveau règlement général sur la protection des données.

Cette conférence a marqué le début d’une série d’événements spécialement conçus dans le cadre de l'initiative Digital Lëtzebuerg pour présenter le nouveau règlement aux différents acteurs concernés et les guider dans son implémentation.

Devant une audience de plus de 500 personnes dans la Maison du savoir à Esch-Belval, le Premier ministre et ministre des Communications et des Médias, Xavier Bettel, a tenu un discours sur les défis et opportunités du nouveau règlement européen pour le Luxembourg.

"Le nouveau règlement, mené à bonne fin lors de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, est une adaptation à un monde nouveau, un monde où l’innovation technologique permettra à la fois des avancées importantes tout en garantissant le respect de nos principes fondamentaux. Nous voulons nous préparer aux défis, mais aussi nous ouvrir aux opportunités d’une société de plus en plus numérique: une société dans laquelle nous aimons évoluer, et en laquelle nous continuons d’avoir confiance. La CNPD est un acteur indispensable pour assurer cette confiance", a-t-il déclaré.

La présidente de la CNPD, Tine Larsen, a déclaré:"La pierre angulaire du nouveau règlement européen est (en effet) la notion de confiance: confiance dans le responsable de traitement à traiter les informations personnelles de façon responsable et confiance que les règles seront efficacement appliquées. Il incombe à la CNPD ensemble avec les autres autorités de contrôle européennes de générer cette confiance."

À partir du 25 mai 2018, les nouvelles règles, qui remplaceront la directive de 1995 régissant actuellement la matière, seront directement applicables dans tous les États membres de l’Union européenne y inclus du Luxembourg et à tous les acteurs actifs sur le territoire. Le nouveau règlement vise à donner aux citoyens plus de contrôle sur leurs données à caractère personnel, à responsabiliser davantage les entreprises tout en réduisant leurs charges administratives et à renforcer le rôle des autorités de protection des données tel que la CNPD.

Communiqué par le Service des médias et des communications/ Commission nationale pour la protection des données