Visite de travail de Jean Asselborn en République de l’Union du Myanmar

Communiqué – Publié le

Sur invitation de la ministre des Affaires étrangères de la République de l’Union du Myanmar et conseillère d’État, Aung San Suu Kyi, le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, s’est rendu à Nay Pyi Taw, les 11 et 12 octobre 2016 pour une visite de travail.

Le ministre Asselborn a été reçu en audience par le président de la République de l’Union du Myanmar, Htin Kyaw, en plus de son entrevue avec Aung San Suu Kyi, conseillère d’État et prix Nobel de la paix en 1991. Il a également rencontré les présidents de la Chambre basse, Win Myint, et de la Chambre haute du Parlement, Mahn Win Khaing Than.

Les différents échanges de vues du ministre Asselborn avec les autorités du Myanmar ont tout d’abord permis de faire le point sur la situation dans le pays, notamment le processus de transition démocratique initié suite aux élections de 2015. Jean Asselborn a félicité le nouveau gouvernement dans sa volonté de faire aboutir le processus de paix et de réconciliation nationale, soulignant qu’il s’agit d’une étape historique pour le Myanmar. Conscient de l’envergure des défis restants, il a assuré ses interlocuteurs du soutien continu du Luxembourg et de l’Union européenne dans la concrétisation de cet objectif.

Déclarant que le Luxembourg est prêt à soutenir le Myanmar dans son développement politique et socio-économique, le ministre Asselborn a insisté sur l’importance de continuer à promouvoir le respect des droits de l'homme, dans un pays qui compte plus de 135 minorités ethniques ainsi qu’une importante minorité musulmane.

À cet égard, il s’est notamment dit préoccupé par la situation dans l’État Rakhine dans le nord-ouest du pays, où vit une importante communauté musulmane. Il a encouragé les autorités birmanes à appuyer les travaux lancés au sein de la Commission consultative chargée de prévenir les conflits ethniques et religieux, dirigée par l’ancien secrétaire général des Nations unies et prix Nobel de la paix Kofi Annan, et dont les résultats sont attendus d’ici un an.

De même, s’agissant des nombreux défis restants à relever avec plusieurs groupes armés dans le pays, Jean Asselborn a salué les efforts entrepris dans le cadre du processus de paix de «Panglong» qui vise à établir une paix durable sur l’ensemble du territoire, tout comme les discussions en cours qui pourraient aboutir à la mise en place d’un État fédéral.

Les entretiens du ministre Jean Asselborn avec les autorités du Myanmar ont également permis de faire le point sur l’approfondissement des relations bilatérales entre les deux pays, dont les relations diplomatiques ont été établies en 2012.

Les discussions ont par ailleurs porté sur le développement des relations de coopération au développement notamment dans le secteur de la formation professionnelle pour le tourisme, ainsi qu’en matière de développement rural, relations qui pourraient à terme évoluer vers un partenariat renforcé.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes