Action rentrée scolaire "GIMB": promouvoir une alimentation saine et l’activité physique!

Communiqué – Publié le

Dans le cadre du 10e anniversaire du projet interministériel «Gesond iessen, méi bewegen» (GIMB), la ministre de la Santé, Lydia Mutsch et le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, ont invité à l’école Albert Wingert à Schifflange pour présenter la campagne de sensibilisation "Action rentrée scolaire 2016-2017".

Cette année, la campagne cible l’importance d‘une activité physique régulière chez les enfants en les encourageant plus particulièrement à parcourir le trajet de l’école à pied, en bicyclette ou encore en trottinette, et ceci, en toute sécurité.

Une sonnette de vélo pour encourager les jeunes à bouger

À cet effet, les ministres ont participé à la distribution de sacs de gym aux élèves du cycle 2.1. de l’école fondamentale, contenant entre autres une sonnette de vélo édition spéciale GIMB, particulièrement prisée, que les jeunes élèves pourront fixer sur leur moyen de transport préféré.

Dans ce sens, Lydia Mutsch a également lancé un appel aux parents:"Chers parents, si les circonstances le permettent, accompagnez d’abord votre enfant sur le chemin de l’école, identifiez ensemble avec lui le trajet le plus sûr, apprenez-lui à être prudent sur la route et veillez particulièrement à sa bonne visibilité moyennant des vêtements clairs."

Ainsi, le sac de gym couleur néon jaune est doté de réflecteurs afin d’augmenter la visibilité des enfants et de contribuer à leur sécurité sur la voie publique.

Depuis 10 ans, l’action rentrée scolaire GIMB est désormais organisée au niveau national à l’aide des services médico-scolaires de la Ligue médico-sociale et des communes.

"La santé et lie bien-être de votre enfant nous tiennent beaucoup à coeur!"

La ministre de la Santé a également rappelé l’importance d’une alimentation saine et équilibrée pour la santé et le bon développement des enfants, et souligné notamment l’importance du petit déjeuner et d’une collation équilibrée.

"Il nous tient particulièrement à cœur d’intéresser les jeunes à une alimentation saine et équilibrée dès le plus jeune âge et surtout à partir de 6 ans. Ils sont non seulement ouverts et curieux, mais peuvent également jouer un rôle important comme vecteurs de communication auprès de leurs parents et faire passer des messages essentiels pour adopter un mode de vie sain."

En effet, opter pour une alimentation saine et une activité physique régulière peuvent ralentir, voire prévenir l’apparition et l’évolution d’une série de maladies chroniques comme le diabète, l’obésité, l’ostéoporose, les maladies cardio-vasculaires ainsi que certaines formes de cancer. Bouger au quotidien et surveiller son alimentation prévient les prises de poids, aide à retrouver son poids de forme et contribue à la santé et au bien-être.

En outre, l’action rentrée permet de créer un lien entre les différents services de la médecine scolaire et les enseignants, afin de thématiser les multiples activités de la médecine scolaire ou encore de collaborer dans le cadre de la promotion du GIMB.

Transmettre aux élèves une approche 

"Nos écoles font de nombreux efforts pour transmettre aux élèves une approche positive de la santé", s’est réjoui le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch.

Plusieurs écoles fondamentales ont fixé la promotion d’une alimentation saine dans leur plan de réussite scolaire, d’autres profitent des activités parascolaires pour apprendre aux enfants à cuisiner. Un projet-pilote "écoles et maisons relais en mouvement" réunit une dizaine d’écoles et des structures d’accueil pour favoriser l’apprentissage en combinaison avec un exercice physique. "Il est important de relever que les maisons relais collaborent étroitement à ces projets", a rappelé Claude Meisch.

Sans oublier le programme Fruit4school, financé par l’Union européenne et soutenu par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse ainsi que celui de l’Agriculture. Plus de 90.000 élèves dans les écoles et lycées luxembourgeois profitent ainsi d’un approvisionnement régulier en fruits frais.

Les structures d’éducation et d’accueil, maisons relais et maisons de jeunes participent aussi à ce mouvement de promotion d’une alimentation saine. Un groupe de travail vient d’être lancé sur ce thème au niveau des internats, par exemple.

Le ministre Claude Meisch a encore évoqué l’offre de formation pour les enseignants et les éducateurs, qui s’est enrichie autour du thème du sport, du mouvement et de la motricité.

"L’école bouge et contribue à manger sainement", a lancé le ministre.

Investissez dès maintenant dans votre santé d'aujourd'hui et de demain!

Lors de l’événement a également été présentée la nouvelle brochure bilingue "Manger et bouger", destinée à tout un chacun avec ses illustrations ludiques, dans le but de sensibiliser de la population aux bénéfices de bonnes habitudes alimentaires et d’une activité physique quotidienne.

Le projet "Gesond iessen, méi bewegen" a été officialisé entre les ministères de la Santé, de l’Éducation nationale, de la Famille et des Sports en 2006.

Pour plus d’informations sur le programme national "Gesond iessen, méi bewegen" (GIMB), retrouvez-nous sur www.sante.lu ou contactez-nous par mail: gimb@sante.public.lu.

Communiqué par le ministère de la Santé