François Bausch et Sam Tanson ont visité le chantier du "Neien Tramsschapp"

Article – Publié le

Un an après la pose de la première pierre, François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures et Sam Tanson, première échevine de la Ville de Luxembourg, ont visité le chantier du Centre de remisage et de maintenance du tram, en présence de Raymond Weydert, bourgmestre de la Commune de Niederanven.

Den neien Tramsschapp

Le nouveau Tramsschapp est constitué de trois bâtiments: le remisage qui accueillera les 32 rames nécessaires à l’exploitation de la ligne entre Cloche d’Or et Findel; les ateliers destinés à la maintenance des rames ainsi que le bâtiment administratif avec le poste de commande centralisé du réseau tram et le siège social de Luxtram SA.

Des travaux bien avancés

Début 2015, Luxtram a commencé les travaux de préparation. Les travaux de terrassement et de déviation de réseaux ont pu débuter au printemps, suivis des travaux de gros œuvre. Le 18 septembre 2015 a été posée la première pierre et à présent, les travaux de gros-œuvre sont achevés. Actuellement plus de 40 entreprises et près de 150 personnes travaillent au quotidien sur le chantier du CRM. "Je suis très satisfait de constater que le chantier du tram est parfaitement dans le timing et que le budget est entièrement respecté. J’estime que le tram pourra circuler entre Luxexpo et le Pont rouge, voire même jusqu’au Glacis, dès décembre 2017", s’est félicité François Bausch.

Les prochaines étapes

Actuellement les trois premières rames sont en cours de fabrication dans l’usine de CAF à Saragosse en Espagne. La première rame sera livrée à Luxembourg début 2017. Les premiers essais débuteront in situ dès le mois de mai 2017.