Xavier Bettel aux célébrations des 10 ans de la Maison du Luxembourg à Thionville

Communiqué – Publié le

Le 14 octobre 2016, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, a assisté aux célébrations à l’occasion des 10 ans de la Maison du Luxembourg à Thionville.

La Maison du Luxembourg guide et oriente les citoyens français à la recherche d’informations sur les conditions d’emploi au Luxembourg et les accompagne dans leurs démarches, que ce soit en matière de recherche d’emploi, d’informations sur le droit du travail, la législation sociale ou la fiscalité de même que sur les prestations familiales, l’enseignement ou l’apprentissage de la langue luxembourgeoise et l’offre culturelle et touristique au Luxembourg.

A cette occasion, le Premier ministre a dévoilé une plaque commémorative pour les 10 ans de la maison de Luxembourg. Dans son discours, le Premier ministre a félicité les fondateurs de la Maison de Luxembourg pour cette excellente initiative que a permis de rapprocher les deux régions. Il a souligné les bonnes relations entre le Luxembourg et la région de Thionville. "Ici, nous vivons l’Union européenne et ses avantages au quotidien", a déclaré Xavier Bettel. "Sans l’Union européenne et la libre circulation, cette symbiose entre la Lorraine et le Luxembourg ne serait pas possible.", a constaté le Premier ministre et de continuer:"Nous avons trop souvent tendance à oublier les avantages de l’Union européenne alors que tout un chacun d’entre nous en profite tous les jours".

Il a estimé que les relations transfrontalières sont à l’origine d’une situation gagnant-gagnant où le Luxembourg et son économie profite du précieux vivier de main d’œuvre de la Lorraine en accueillant chaque jour plus de 90.000 travailleurs frontaliers français sur son territoire alors que les Lorrains profitent de la dynamique du marché de l’emploi luxembourgeois. Xavier Bettel a précisé que ces 90.000 salariés correspondent environ au double des salariés de Renault en France ou sont équivalents à tous les salariés de Total au niveau mondial, ce qui fait du Luxembourg un des premiers employeurs de la Lorraine.

En guise de conclusion, le Premier ministre s’est montré confiant qu’aussi bien la Maison du Luxembourg de même que les relations transfrontalières en général entre la Lorraine et le Luxembourg ont de beaux jours devant elles.

Communiqué par le ministère d'État