Première journée de la mission économique en Iran

Communiqué – Publié le

Dans le cadre de la mission économique en République islamique d'Iran conduite par le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, la délégation officielle a rencontré en date du 17 octobre 2016 à Téhéran le Vice-Président chargé de la Science et de la Technologie, Sorena Sattari, ainsi que le ministre de l’Économie et des Finances, Ali Tayebnia.

Les pourparlers ont notamment porté sur les politiques de diversification des deux pays, qui présentent des caractéristiques communes dans le domaine des éco- et des biotechnologies, des fintech et de l’ICT. Les autorités iraniennes ont fait part de leur souhait de trouver des partenaires internationaux dans le domaine de la R&D dans ces domaines pour réduire à moyen et à long terme leur dépendance de l’exportation d’énergies fossiles.

A l’issue des entrevues, Étienne Schneider a pu identifier le potentiel de coopération économique entre le Luxembourg et l’Iran:"Nous sommes au tout début des discussions pour faire progresser les relations bilatérales entre le Luxembourg et l’Iran. D’ores et déjà, je reconnais trois axes de collaboration économique potentielle entre nos deux pays: tout d’abord, le partage de compétences en matière de recherche et d’innovation au niveau de nos universités et des incubateurs. Ensuite, permettre à des entreprises luxembourgeoises de manifester leur intérêt pour d’éventuelles joint-ventures avec des acteurs économiques locaux. Finalement, identifier les opportunités que l’économie iranienne pourrait présenter pour les fonds d’investissement luxembourgeois."

La première journée de la mission économique en Iran s’est achevée par une entrevue entre le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider et le gouverneur de la Banque centrale iranienne, Valiollah Seif.

La mission économique se poursuivra le 18 octobre 2016 par un séminaire économique organisé à Téhéran par la Chambre de Commerce luxembourgeoise, en collaboration avec des partenaires locaux.

Communiqué par le ministère de l'Économie