Carole Dieschbourg a participé à la pré-COP22 les 18 et 19 octobre 2016 qui a eu lieu à Marrakech

Communiqué – Publié le

La future présidence marocaine de la 22e Conférence des parties (COP22) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a invité à la réunion ministérielle informelle pré-COP22 les 18 et 19 octobre 2016 à Marrakech. Environ 80 ministres y ont abordé en 3 séances plénières des questions clés en amont de la COP22 qui aura lieu également à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.

Suite à l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat en date du 4 novembre prochain, les préparations au niveau procédural figuraient à l’ordre du jour de la pré-COP22 afin de permettre que chacune des parties reste inclue dans le processus, même si elle ne compte pas parmi les 81 parties qui ont ratifié cet accord jusqu’aujourd’hui et dès lors sont en mesure de participer à la première la réunion des parties à l’accord de Paris, qui aura lieu en parallèle avec la COP22.

"Je suis fière de vous annoncer que mardi passé la Chambre des députés du Luxembourg a adopté à l’unanimité la loi ratifiant l’accord de Paris. Le Luxembourg fait dès lors sous peu partie des ambitieux qui ont ratifié l’accord de Paris."

Dans une deuxième session, les ministres se sont penchés sur la question des moyens de mise en œuvre. Dans ce contexte l’initiative des donateurs, regroupant 38 États et la Commission européenne1, a présenté la feuille de route "Roadmap to US$ 100 Billion"2 qui a été conjointement préparée par les donateurs sous la coordination de l’Australie et du Royaume-Uni. Dans ce contexte, la ministre Carole Dieschbourg a rappelé la détermination du Luxembourg à soutenir le financement climatique international avec une contribution de 120 millions d'euros de 2014 à 2020.

"La cohérence des politiques, le rôle des investisseurs privés et la mobilisation des autorités et des acteurs locaux sont des facteurs clés pour la mobilisation des moyens de mise en œuvre de l’action climatique."

Enfin la pré-COP22 s’est terminée après avoir adressé la thématique du renforcement de l’action sur le terrain, une des thématiques centrales de la COP22.

1 Les États suivants étaient impliqués à l’élaboration de la feuille de route: Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chypre, Commission européenne, Croatie, Danemark, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Spain, Suède, Suisse

2 La feuille de route "Roadmap to US$ 100 Billion" est disponible sous le lien suivant du gouvernement australien: http://dfat.gov.au/international-relations/themes/climate-change/Pages/climate-finance-roadmap-to-us100-billion.aspx

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / Département de l'environnement