Signature d’une convention de collaboration pour la formation des doctorants entre l’Université du Luxembourg et quatre institutions de recherche

Communiqué – Publié le

Le 26 octobre 2016, en présence du ministre délégué à l'Enseignement supérieur et à la Recherche Marc Hansen, les responsables de l'Université du Luxembourg et de quatre institutions de recherche luxembourgeoises, le Luxembourg Institute of Health (LIH), le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER), le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) ainsi que le Max-Planck-Institute Luxembourg for International, European and Regulatory Procedural Law (MPI) ont signé une convention de collaboration pour la formation doctorale conjointe.

Cette convention règle les modalités de la formation doctorale conjointe entre l'Université et les institutions de recherche. L'encadrement des doctorants pourra désormais être assuré par une des institutions signataires et les grades de doctorats seront décernés par l'Université.

Les programmes de formations doctorales conjoints seront établis dans les domaines de recherche définis par l'Université du Luxembourg et les autres institutions signataires. Les partenaires ont ainsi défini treize domaines de recherche communs, parmi lesquels la physique et les sciences des matériaux, la biomédecine, ainsi que le droit, l'économie et les finances.

"Cette convention est un résultat concret issu des discussions au sujet de la coopération et de la coordination de la recherche publique, menées lors de la première édition des 'Assises de la Recherche' en 2014", se réjouit Marc Hansen, ministre délégué à l'Enseignement supérieur et à la Recherche. "La coordination formalisée entre les acteurs de la recherche publique est nécessaire dans le but d'une efficience accrue et d'une maximisation du potentiel d'impact des activités de recherche publique au Luxembourg".

Communiqué par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche