Conférence "Ensemble contre le gaspillage alimentaire!"

Communiqué – Publié le

La conférence, organisée par le ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs en collaboration avec le ministère de l'Environnement et de la Chambre de commerce, s'inscrit dans la campagne de sensibilisation "Ensemble contre le gaspillage alimentaire!" lancée par le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, Fernand Etgen.

Cette conférence s'est adressée principalement aux professionnels de l'alimentation, c'est-à-dire aux restaurateurs, aux représentants de la grande distribution, aux cuisines collectives mais aussi aux producteurs.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est l'un des plus grands défis des décennies à venir. L'enjeu est de taille! À savoir que la population mondiale va atteindre plus de 9 milliards de personnes d'ici 2050, il est impératif d'agir si on veut nourrir tout le monde tout en ayant une attitude responsable envers nos ressources naturelles! Dans ce contexte, Fernand Etgen a souligné, lors de son discours, l'importance de la coopération et de la collaboration de tous les acteurs impliqués.

Aux yeux du ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, la lutte contre le gaspillage alimentaire n'est efficace que si l'on s'appuie simultanément sur plusieurs leviers, dont celui de la sensibilisation.

"On vit dans un monde de surconsommation avec des publicités alléchantes où le consommateur en demande toujours plus. Nous n'apprécions plus la juste valeur de la nourriture."

De plus, il arrive fréquemment que les consommateurs ont des difficultés à interpréter les dates de péremption de façon correcte. L'information et la sensibilisation sont donc des facteurs clés, mais, Fernand Etgen a également insisté sur l'importance du levier de la recherche et de l'innovation dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Dans ce contexte, le ministre a souligné que la loi agraire présente une certaine flexibilité pour justement soutenir les producteurs dans des projets innovants et visionnaires relatifs à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Un sujet omniprésent, qui fera partie intégrante aussi bien dans la réglementation, actuellement en cours d'élaboration, sur la politique publique en matière d'alimentation durable en restauration collective ainsi que sur les labels de qualités.

En ce qui concerne le don d'aliments, des lignes directrices en matière de sécurité alimentaire ont récemment été élaborées par la Chambre des métiers en collaboration avec l'Horesca, notre ministère ainsi que celui de la Santé.

Fernand Etgen a également précisé dans son discours, que beaucoup de choses se passent actuellement dans ce domaine au Luxembourg. La plupart des grandes surfaces, par exemple, ont des collaborations avec les "épiceries-sociales", la "Stëmm vun der Strooss" ou encore le "Parc merveilleux de Bettembourg" pour écouler leurs invendus de manière responsable.

"Bien que la lutte anti-gaspillage n'en est qu'à ses débuts, ces initiatives démontrent cependant qu'il y a une réelle prise de conscience du problème."

Tout au long de la conférence, les acteurs impliqués ont pu échanger leurs "best practices" en matière de réduction du gaspillage alimentaire. De plus des personnalités étrangères ont exposé les modèles à succès de leurs pays respectifs.

Aux yeux du ministre, ce forum constituait une excellente plateforme favorisant un dialogue élargi sur toute la chaîne de l'alimentation.

Suite à cette conférence, qui a été très riche en informations et visions, le ministre Fernand Etgen tirera des conclusions avant de décider s'il y a lieu de légiférer en la matière ou si des mesures volontaristes suffiront pour contrer le problème.

"Ce forum nous offre une belle opportunité pour construire notre avenir ensemble au lieu de le gaspiller inutilement!"

Communiqué par le ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs