Centrale nucléaire de Cattenom: Lettre commune de Barbara Hendricks, Carole Dieschbourg et Lydia Mutsch à Ségolène Royal

Communiqué – Publié le

Dans une lettre commune adressée à la ministre de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer de la République française, Ségolène Royal, la ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sûreté nucléaire de la République fédérale d'Allemagne, Barbara Hendricks, ainsi que la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, et la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, ont réitéré leurs critiques et vives préoccupations face à une éventuelle prorogation de la durée de vie des centrales françaises au-delà de 40 ans.

Ainsi, les trois ministres insistent sur le fait qu’elles prennent "très au sérieux les préoccupations des habitants des régions frontalières concernées relatives à la sûreté des centrales nucléaires françaises situées à proximité des frontières avec l’Allemagne et le Luxembourg". Elles demandent à la ministre Ségolène Royal de tenir compte de ces préoccupations et de ne pas s’engager en faveur d’une nouvelle prorogation.

Compte tenu du fait que les discussions actuelles en relation avec la mise en œuvre de la loi française relative à la transition énergétique auront des implications concrètes sur le calendrier et les critères de fermeture des centrales nucléaires, les trois ministres proposent à la ministre Ségolène Royal d’approfondir le sujet à l’occasion d’une réunion conjointe future.