Le Luxembourg et Singapour signent un accord bilatéral de collaboration dans le domaine de la recherche

Communiqué – Publié le

Le Luxembourg et Singapour ont signé aujourd’hui un accord visant à renforcer la collaboration dans le domaine de la recherche. Cet accord, signé par le Fonds national de la recherche (FNR) et la National Research Foundation, Prime Minister’s Office, Singapore (NRF), établit le financement conjoint de projets de recherche collaboratifs dans des domaines d’intérêts mutuels. La signature s’est faite en présence des Premiers ministres des deux pays, Xavier Bettel et Lee Hsien Loong.

Dans un premier temps, l’accord de collaboration porte sur deux domaines conjointement identifiés par le FNR et la NRF. Il s’agit d’une part du domaine de la science des matériaux, avec un focus sur les matériaux composites et l’impression 3D, et d’autre part, le domaine du business analytics, et plus particulièrement les fintechs.

Les deux institutions organiseront à tour de rôle des appels de propositions de projets de recherche collaboratifs, le premier appel étant lancé par le FNR au cours du premier semestre 2017. Le premier appel pourra financer jusqu’à trois projets collaboratifs pour une durée de trois ans et un montant maximal de 980.000 d'euros par projet. Les projets sélectionnés pour un cofinancement devront impérativement prévoir un haut degré de coopération et de collaboration entre les équipes de recherche dans les deux pays, tant au niveau de la planification, du développement que de l’exécution du projet.

Pour Marc Schiltz, secrétaire général du FNR, "le Luxembourg et Singapour partagent l’ambition commune de développer leurs économies et sociétés respectives vers des nations intelligentes (smart nations). Soutenir des activités de recherche et d’innovation de classe mondiale dans des domaines ciblés est essentiel pour atteindre cet objectif. Grâce à cette collaboration, des chercheurs luxembourgeois et singapouriens vont pouvoir travailler conjointement et de manière synergétique au développement de nouvelles technologies."

Après la signature de l’accord, le professeur Low Teck Seng, directeur général du NRF, a également salué cette nouvelle collaboration. "Elle offre une plateforme permettant une excellente collaboration à des chercheurs disposant d’une profonde expertise dans la science des matériaux et du business analytics. Ils peuvent ainsi coopérer afin de développer de nouvelles technologies adaptées aux besoins de nos deux pays. La NRF est confiante que ses efforts continus pour renforcer ses collaborations avec des chercheurs réputés contribueront significativement au développement des capacités technologiques de Singapour, créant ainsi une valeur pour notre économie et notre société."

Une coopération accrue entre le Luxembourg et Singapour permettra à la fois d’étoffer les capacités des deux pays et de développer leurs bassins de talents respectifs dans le domaine des sciences et de l’innovation. Des priorités de recherche spécifiques ont été identifiées dans des secteurs lesquels les capacités des deux pays sont complémentaires et dans lesquels les résultats des recherches sont susceptibles de créer des avantages réciproques.

Communiqué par le Fonds national de la Recherche