Réunion des ministres des Affaires étrangères du Benelux et des États baltes à Bruxelles

Communiqué – Publié le

Sur invitation de la Présidence luxembourgeoise de l’Union Benelux, les ministres des Affaires étrangères du Benelux et des États baltes se sont rencontrés le 14 novembre 2016 à Bruxelles pour un échange de vues sur les dossiers européens d’actualité.


Cette réunion a eu lieu dans le cadre du dialogue permanent entre les trois États baltes et les trois pays du Benelux (3+3) et s’inscrit pleinement dans les priorités de la Présidence luxembourgeoise du Benelux de développer les échanges avec d’autres groupements régionaux.

Les six ministres des Affaires étrangères ont tout d’abord eu un échange de vues approfondi sur la promotion et respect de l’État de droit. Le Grand-Duché de Luxembourg est attaché à cette thématique dans la mesure où la première session du dialogue politique sur l’État de droit avait été organisée par la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE en date du 17 novembre 2015, et que le Luxembourg, conjointement avec les ministres français, italien, néerlandais, portugais, belge et grec avaient cosigné un article consacré à l’État de droit paru dans le Corriere della sera du 3 octobre 2016, en marge de la réunion des Amis du dialogue sur l’État de droit à Rome. En outre, le Luxembourg compte, tout comme la Belgique et les Pays-Bas, parmi les treize cosignataires d’un non-papier des Amis du dialogue sur l’État de droit. Dans ledit non-papier, les co-auteurs reviennent sur une proposition mise en avant par la Belgique qui consiste à mettre en place un examen par les pairs en matière de l’État de droit au niveau du Conseil "Affaires générales".

Les ministres de l’Union du Benelux ont également fait le point avec leurs homologues des États baltes sur le cadre général de relations à long terme entre l’UE et la Russie en abordant les derniers développements en la matière, avant de se pencher sur le retrait du Royaume-Uni de l’UE et du processus de Bratislava.

Les développements récents en matière de migration, l’Ukraine et le partenariat oriental ainsi que l’élargissement ont également fait l’objet de discussions des ministres.

Les six ministres ont encore convenu de renforcer le dialogue entre le Benelux et les pays baltes sur les affaires européennes.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes