Constitution du Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale

Communiqué – Publié le

Le 24 novembre 2016 a eu lieu la réunion constitutive du Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale à la Villa Pauly en présence du Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel.

Inscrit dans le programme gouvernemental, ce comité a été créé par la loi du 21 juin 2016 et le règlement grand-ducal du 5 juillet 2016, ses missions sont spécifiées dans la même loi. Cette loi prévoit entre autres que le comité perpétue la mémoire des événements de la Deuxième Guerre mondiale; qu’il intervient auprès des instances publiques dans l'intérêt des résistants, des enrôlés de force, des victimes de la Shoah et des victimes de la Deuxième Guerre mondiale en général, mais aussi que ses membres participent à l'organisation de la commémoration officielle de la Deuxième Guerre mondiale. En outre, le comité formule des recommandations concernant l'organisation de la commémoration de la Deuxième Guerre mondiale et l'identification et la valorisation des lieux de mémoire et est censé entreprendre des actions de sensibilisation du public et plus particulièrement de la jeunesse en relation avec la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale.

De plus, la loi prévoit que le gouvernement sollicite l'avis du comité sur toutes les questions en relation avec la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale et consulte le comité pour l'organisation de la Journée nationale du souvenir, qui constitue la commémoration annuelle officielle de la Deuxième Guerre mondiale.

Lors de la réunion, le Premier ministre, Xavier Bettel, a déclaré:"Ce fut le souhait du gouvernement que les trois communautés, qui furent victimes régime nazi, unissent leurs forces pour sensibiliser le public et particulièrement la jeune génération." Et de continuer:"Nous constatons actuellement une montée du populisme au sein de l’Union européenne; ce comité a le devoir de maintenir le souvenir des atrocités de la Deuxième Guerre mondiale et de sensibiliser les jeunes générations pour éviter qu’une telle tragédie ne se répète."

Lors de la réunion, le président du comité ainsi que les deux vice-présidents ont été désignés par tirage au sort. Albert Hansen (Résistance) a été nommé président alors que Laurent Moyse (Communauté juive) respectivement Joseph Lorent (Enrôlement forcé) ont été nommés vice-présidents.

Le comité nommé par arrêté du Premier ministre du 8 septembre 2016 se compose comme suit:

Communauté juive
Membres effectifs: Julien Joseph; Henri Juda; Laurent Moyse; Freddy Thyes; Claude Wolf et Robert Wolf.
Membres suppléants: Jeannot Aach; Serge Cahen; Monique Dabé; Bernard Gottlieb; Cedric Faltz et François Moyse.

Enrôlement forcé
Membres effectifs: Pierre Bley; Maisy Ginter-Bonichaux; Erny Lamborelle; Joseph Lorent; Fernand Diederich et Théo Stendebach.
Membres suppléants: Julie-Suzanne dite Jusi Bausch; Pierre Simonis; André Pletsch, Germain dit Jim Schuler; Claude Thill et Vic. Weber.

Résistance
Membres effectifs: Guy Dockendorf; José Gaasch-Trauffler; Albert Hansen; Jean-Paul Hoffmann; Arlette Lommel et Jean Pirsch.
Membres suppléants: Nico Berchem; Jeanny Jacquemart-Weber; Lily Johanns-Kies; Camille Mersch; Nico Thill et Armand Biver.

Communiqué par le ministère d'État