14e conférence du Conseil de l’Europe des ministres responsables du Sport à Budapest

Communiqué – Publié le

Le ministre des Sports, Romain Schneider, a participé à la 14e conférence du Conseil de l’Europe des ministres responsables du Sport, qui s'est tenue à Budapest le mardi 29 novembre 2016, ainsi qu’à une réunion restreinte sur la coopération interinstitutionnelle entre le Conseil de l’Europe et l’Union européenne, toujours à Budapest, dans la matinée du mercredi 30 novembre 2016.

À l’occasion de ladite conférence, les ministres des Sports du Conseil de l’Europe ont adopté plusieurs résolutions:

  • la première ayant trait au rôle des gouvernements face aux nouveaux défis de la lutte contre le dopage dans le sport au niveau national et international;
  • la seconde portant sur la Convention du Conseil de l’Europe sur la manipulation de compétitions sportives et son état d’avancement;
  • la troisième, enfin, visant une meilleure gouvernance dans le sport grâce à une coopération renforcée entre les instances sportives nationales et les acteurs du sport.

Au cours des débats, Romain Schneider a tenu à souligner l’importance qu’il accorde aux différents aspects repris dans ces résolutions, en rappelant notamment les efforts entrepris sous Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne en 2015 sur le thème de la bonne gouvernance et les relations entre les autorités publiques et le mouvement sportif. "Je pense qu’une plateforme internationale serait une très bonne idée", s’est exprimé le ministre Romain Schneider, "surtout si elle associe les acteurs privés et publics.". Il a insisté sur le "et", car "c’est aujourd’hui d’engagements collectifs dont nous avons besoin, afin que chacun s’engage et prenne ses responsabilités. Je crois donc très fort à un partenariat sur l’intégrité, qui pourrait faire l’objet d’une charte ou d’une déclaration commune. Cependant, la fixation de normes minimales à respecter devra tenir compte de la particularité des petits pays comme le Luxembourg, où les structures sportives ne sont composées que de bénévoles", a ajouté le ministre, en récoltant au passage l’appui d’autres petits pays européens, notamment sur le dernier aspect de son intervention.

Par ailleurs, Romain Schneider a procédé, pour le compte du Luxembourg, à la signature de la Convention du Conseil de l’Europe sur une approche intégrée de la sécurité, de la sûreté et des services lors de matches de football et autres manifestations sportives (STCE n° 218), avec plusieurs autres pays tels que la Belgique, l’Azerbaïdjan, la Norvège, la Pologne, la Roumanie et la Turquie, après que 15 autres pays du Conseil de l’Europe eurent signé la même convention à l’occasion de l’Euro 2016 en France le 3 juillet 2016 à Paris. Ladite convention entrera en vigueur dès que trois pays signataires l’auront ratifiée.

Enfin, en marge de la conférence, Romain Schneider a eu des entretiens informels avec Sir Philip Craven, président de l’International Paralympic Committee (IPC), et avec Sir Craig Reedie, président fraîchement réélu pour trois ans de l’Agence mondiale antidopage, sur le déroulement des Jeux paralympiques de Rio 2016, d’une part, et les développements récents en matière de lutte antidopage, d’autre part.

Communiqué par le ministère des Sports