Euro Plus Monitor 2016

Article – Publié le

La banque allemande Berenberg Bank et le think tank bruxellois The Lisbon Council viennent de publier la 6ème édition d'une étude sur l'ajustement et la santé globale des économies de l'UE-28: Euro plus monitor 2016. Cette étude analyse et classe les pays, par sous-catégorie et par indicateur, sur une échelle de la vertu allant de 0 (la moins bonne performance) à 10 (la meilleure performance). Elle base son analyse sur deux indices composites:

  • Capacité ajustement API (adjustement progress indicator) - ajustement externe (évolution des exportations, part des exportations, etc.), capacité d'ajustement budgétaire (évolution du solde), ajustement des coûts salariaux unitaires (réels et nominaux), réformes structurelles. Ce premier indice composite fournit des indications si le pays relève les défis de la globalisation, du changement technologique et de la crise à travers la mise en oeuvre de réformes au niveau national.

  • Santé actuelle de l'économie FHI (fundamental health indicator) - croissance potentielle (croissance en tendance, capital humain, marché du travail, consommation), compétitivité (part des exportations dans l'économie, coûts salariaux, etc), soutenabilité des finances publiques (dépenses publiques, solde structurel, dette publique, etc), capacité de résistance (balance courante, dette publique détenue à l'étranger, taux d'épargne, etc). Ce deuxième indice composite permet de mesurer la santé globale de l'économie du pays, abstraction faite si le pays met en oeuvre des réformes ou non.

Selon cette nouvelle édition 2016, le Luxembourg performe de nouveau beaucoup mieux en ce qui concerne la santé actuelle de son économie (FHI de 7,5 sur 10 / 2ème rang) qu'en ce qui concerne sa capacité d'ajustement (API de 3,4 / 19ème). Pour les deux indices composites, les pays voisins du Luxembourg performent moins bien que le Luxembourg:

  • Allemagne : FHI (4. ; 7,4)   ;  API (26. ; 2,0)
  • Belgique :    FHI (20. ; 5.3) ;  API (25. ; 2,4)
  • France :      FHI (23. ; 4,9) ;  API (21. ; 3,0)
  • Pays-Bas :  FHI (6. ; 6,9)   ;  API (20. ; 3,4)
Selon les auteurs, la plupart des pays avec des indices composites au-dessus de la moyenne en ce qui concerne l'indice de santé actuelle de l'économie (FHI) font moins d'efforts pour s'améliorer et reçoivent ainsi des scores plus faibles pour l'indicateur de capacité d'ajustement (API). Cependant, les auteurs précisent qu'un score plus faible pour cet indicateur d'ajustement peut aussi signifier que le pays en question n'a simplement pas vraiment besoin de se réformer à cause de la bonne santé de son économie et ceci serait notamment le cas pour le Luxembourg, les Pays-Bas et l'Allemagne.

Source: Berenberg Bank / The Lisbon Council
En ce qui concerne plus particulièrement l'indice composite de capacité d'ajustement API (score moyen de 3,4/10 ; 19ème):
  • le Luxembourg se classe 18ème en matière d'ajustement externe (4,5) ;
  • le Luxembourg se classe 23ème concernant la capacité d'ajustement budgétaire (1,6) ;
  • le Luxembourg se classe 4ème en matière d'ajustement de la dynamique des coûts salariaux (6,1) ;
  • le Luxembourg se classe 21ème en matière de réformes structurelles (1,4).
En ce qui concerne l'indice composite de santé globale FHI (score moyen de 7,5/10 ; 2ème):
  • le Luxembourg est classé 7ème pour le potentiel de croissance (6,5);
  • le Luxembourg se classe 3ème en matière de compétitivité (7,7) ;
  • le Luxembourg se classe 1er en matière de soutenabilité des finances publiques (9,7) ;
  • le Luxembourg se classe 16ème pour sa capacité de résistance (6,2).