Le Conseil de gouvernement a validé sa stratégie Cloud pour accompagner la transformation digitale du gouvernement

Communiqué – Publié le

Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Dan Kersch, annonce que le Luxembourg, déjà résolument engagé dans l’ère numérique et soucieux d’offrir des services plus rapides et efficaces aux citoyens comme aux entreprises, se dote d’une stratégie pour l’utilisation des technologies Cloud par ses administrations.

Aujourd’hui, les citoyens attendent de l’Etat que l’information soit accessible, abordable et directe. Ce nouvel accès simplifié aux services et à l’information passe par la mise en œuvre de nouvelles solutions technologiques qui répondent aux exigences des citoyens et des entreprises.

Résolument engagé dans l’ère numérique, comme en témoigne l’initiative Digital Lëtzebuerg, et soucieux de répondre à ces nouveaux enjeux de manière coordonnée et réfléchie, le Luxembourg se dote à présent d’une stratégie pour l’utilisation des technologies Cloud par ses administrations.

Le Cloud est une solution innovante qui permet un accès à des ressources et des applications informatiques via Internet, à la demande. Il évite à son utilisateur d’investir dans des infrastructures coûteuses, installées en interne, dont il faut assurer la maintenance et la sécurité. Aussi, on distingue habituellement différents types de Cloud, dont le Cloud public qui sert de nombreuses organisations simultanément et le Cloud privé dont l’architecture est dédiée à une seule organisation. 

Le passage des administrations vers le Cloud offre des avantages incontestables et sera même incontournable pour l’utilisation de futures technologies de pointe (BigData, Machine Learning…). Grâce au Cloud, les administrations ont notamment accès à un catalogue important de solutions, tant pour leurs besoins internes que pour les services rendus aux administrés. Les solutions hébergées sur un Cloud sont rapidement déployées et mises en œuvre. De plus, elles offrent une grande flexibilité dans l’utilisation des ressources et entraînent une réduction des coûts.

Dès à présent, un projet ambitieux d’un govCloud, sous la forme d’une architecture de Cloud privé hébergée au Luxembourg, gérée sous la responsabilité du Centre des technologies de l’information de l’Etat, au profit des administrations de l’Etat, a été lancé en collaboration avec ces dernières.

A partir du moment où l’utilisation d’un Cloud mis en place par un autre fournisseur devient avantageuse voire indispensable, il est important de veiller à ce que cette pratique soit bien encadrée. A l’avenir, la maitrise des risques liés à l’utilisation de services Cloud par les administrations luxembourgeoises sera garantie par un service central responsable de la gouvernance du Cloud pour les besoins des administrations et services de l’Etat. Sa mission sera de conseiller et d’accompagner les départements ministériels, administrations et services de l’Etat dans leurs démarches visant l’utilisation de services Cloud, de contrôler l’usage du Cloud par l’Etat afin de détecter les consolidations possibles ainsi que de veiller à la sécurité et au respect des bonnes pratiques et des référentiels préconisés, notamment en matière de gestion des risques.

Son rôle sera par ailleurs de maintenir un inventaire des solutions Cloud utilisées et, sur base des solutions et contrats existants, de veiller à leur mutualisation dans le but de réaliser des économies, mais aussi de permettre à chacun de profiter des connaissances établies.

Sur base de ce cadre bien établi, l’ensemble des administrations luxembourgeoises vont désormais poursuivre leur transformation digitale, pour des services toujours plus performants à destination des citoyens et des entreprises.

Communiqué par le Centre des technologies de l'information de l'Etat